Actualités

[Insolite] Peau artificielle : quand des chercheurs restituent la sensation du toucher !

Peut-être bientôt la fiction rejoindra t-elle la réalité puisque une équipe de chercheur vient récemment de publier un article scientifique mettant en œuvre la création synthétique de la sensation de toucher sur de la peau artificielle… Une belle promesse pour le futur en matière d’implants bioniques, pour remplacer le(s) membre(s) malheureusement amputé(s) de certain(e)s patient(s) et qui pourraient, dés lors, bénéficier d’une réplique exacte du membre manquant, avec un toucher quasi-semblable à un membre organique !

 

peau artificielle_sens du toucher

 

En effet, l’étude publiée le 16 Octobre dernier dans la revue scientifique “Science” par l’équipe du professeur Zhenan Bao, de l’Université de Stanford démontre une réelle avancée dans le domaine de la restauration du sens tactile sur les peaux artificielles des prothèses bioniques.

 

Monorecepteur en carbone et oscillateurs en anneau

Côté fonctionnement, dans les grandes lignes, cette peau artificielle est, en réalité, concrètement, une matière assez souple faite de plastique qui, entre deux couches, renferme des nanotubes en carbone de formes coniques. Ces derniers interagissent par pression variable avec le cerveau via une “réponse électrique” transmise par des oscillateurs en anneau qui, alors, diffuseront l’intensité (pression) du toucher au cerveau afin que celui-ci interprète et ressente l’action effectuée sur la zone de peau concernée ; Les petits cônes de carbone sont, quant à eux, faits en caoutchouc permettant ainsi d’isoler l’ensemble du courant électrique quand il n’y a aucune pression effective (au repos).

Toutefois, si l’avancée est bien tangible, il reste, pour l’heure, un obstacle et de taille : faire comprendre, justement, au cerveau cette fameuse impulsion électrique et l’interpréter en bonne et due forme. En effet, si des expérimentations sur souris via optogénétique (science associant l’optique et la génétique) par usage d’une lumière pulsée bleutée et de la modification cérébrale de l’animal au niveau des tissus régissant les sens (cortex somatosensoriel) se sont révélés assez prometteurs, le passage à l’être humain est plus ardue puisque tout simplement non applicable en l’état. Souhaitons que ces travaux, débuté il y a une dizaine d’années environ, aboutissent au plus vite tant les résultats s’avèrent prometteurs dans le domaine des prothèses, bientôt, d’un nouveau genre… A suivre !

 

Source : Futura-sciences.com




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020 - v1.3.1