Actualités

Roaming : quand l’Europe annonce la fin de l’itinérance d’ici Juin 2017 (The roaming song) !

Clopin-clopant, l’Europe a finalement décidé d’apposer, enfin, une date concernant la fin du roaming au sein de l’Union Européenne !

 

Roaming_Europe

 

C’est la fin d’un long processus et nous sommes ravis d’avoir pu produire un résultat qui se traduira par une amélioration concrète pour les citoyens au sein du marché unique“, a ainsi annoncé officiellement Margaritis Schinas, porte-parole de l’UE et ce n’est pas peu dire. En effet, si l’on retrace succinctement la petite et folle épopée de ce dossier, on réalise combien ce dernier a mis du temps à aboutir, dû principalement à un bras de fer entre le Parlement et le Conseil Européen.

En 2014 le Parlement Européen était favorable pour mettre un terme définitif au roaming, via un vote positif de la proposition de loi concernant cette supposée fin d’itinérance, ce qui laissait, à l’époque, augurer de bons présages avec une date d’arrêt théorique prévue pour l’année 2015 : “nous sommes maintenant sur le point de lever de nombreux autres obstacles afin que les Européens puissent bénéficier, où qu’ils se trouvent, de réseaux de communications ouverts et sans discontinuité“, avait ainsi déclaré Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne, le 3 Avril 2014.

Malheureusement, c’était sans compter sur l’opiniâtreté des États membres du Conseil qui, au lieu de voter dans le sens du Parlement Européen avait décidé, en Mars dernier, de proposer une autre solution : “Dans certaines limites qui restent à déterminer, les consommateurs pourraient émettre et recevoir des appels, envoyer des SMS et utiliser les services de données sans avoir à payer un supplément. Une fois ce quota d’itinérance utilisé, l’opérateur peut facturer des frais, mais ils seront beaucoup plus faibles que les frais actuels“, le tout révisable courant de l’année 2018 et en supprimant progressivement ces fameux frais d’itinérance… En clair et entre les lignes : les États Européens ne voulant pas se priver d’une source certaine et non négligeable de revenus, avait préféré proposer un roaming de “base” gratuit et, au-delà d’un certain quota, un roaming payant mais avantageux pour l’utilisateur puisqu’à moindre frais pour ce dernier.

 

 

Les frais d’itinérance cesseront d’exister dans l’UE à partir du 15 juin 2017. Les consommateurs paieront un prix identique pour les appels, les SMS et les données mobiles où qu’ils se rendent dans l’UE. Appeler un ami depuis chez soi ou à partir d’un autre pays de l’UE coûtera le même prix” a, ainsi annoncé, Mardi dernier, la Commission qui a, semble t-il, enfin conclu un accord avec les deux entités concernées. Cette fin (enfin ?) programmée du roaming sera assortie, dès Avril 2016, d’une baisse des coûts d’itinérance au sein de l’UE pour les usagers s’y trouvant / rendant : “les opérateurs ne pourront facturer qu’un petit montant additionnel aux prix domestiques jusqu’à €0,05 par minute d’appel effectuée, €0,02 par SMS envoyé, et €0,05 par MB de données (hors TVA). Ces frais maximums reviendront environ 75% moins chers que les plafonds actuellement en vigueur dans l’UE pour les appels effectués et les données“, indique en détail le communiqué du 30 Juin dernier.

 

SIM_roaming international

Quant à la neutralité du net, la Commission affirme que cet accord prévoit un Internet “ouvert” mais avec quelques subtilités : “tout le trafic sera traité de la même façon, sauf en cas d’exceptions d’intérêt général strictement encadrées et clairement définies, notamment pour assurer la sécurité des réseaux ou lutter contre la pédopornographie en ligne, et moyennant une gestion quotidienne efficace des réseaux de la part des fournisseurs d’accès internet. Parallèlement, les fournisseurs d’accès à internet seront toujours en mesure de proposer des services spécialisés de qualité supérieure, tels que la télévision par internet, ainsi que de nouvelles applications innovantes, pour autant que ces services ne soient pas fournis au détriment de la qualité de l’internet ouvert” est-il, ainsi, clairement indiqué dans le communiqué officiel… Une explication qui ne manquera pas de faire échos aux propositions racoleuses de Mars 2015 du Conseil Européen, sur un système gratuit partiel, basé sur un quota ; Ou bien, un service “premium” de qualité du roaming exigeant de payer ce dernier, quand bien même il serait totalement gratuit dans le futur.

Le texte devra être officiellement approuvé par le Parlement européen et le Conseil” : l’Europe n’a pas finit de rouler des mécaniques sur le fameux dossier relatif au roaming ; Reste à savoir si la balle arrêtera bien de changer de camp pour, effectivement, officialiser cet accord qui permettrait à l’utilisateur d’utiliser librement et gratuitement sa data au sein de l’UE où certains opérateurs comme Free Mobile qui, si l’accord aboutie, auront des offres liées à l’itinérance, avec des critères et des quotas de datas, qui n’auront plus lieu d’être, pour peu que l’Europe envisage réellement l’argument de la neutralité du Net… A suivre !

 

Source : Zdnet.fr




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020 - v1.4.0