Qwant.com : lifting du moteur de recherche Franco-Allemand (petit "bonhôômme"...) !

Petit moteur de recherche par son ancienneté, découvert en Juillet 2013, le moteur de recherche Qwant.com s'est offert, avec les beaux jours venus, un nouveau lifting que l'on peut apprécier depuis le 14 Avril dernier !

 

Qwant_version 2.0 2015_logo

 

En effet, outre la participation au capital du groupe Axel Springer en 2014 (20 % du capital), le moteur de recherche, devenu, donc, Franco-Allemand, s'organise différemment de sa version initiale :

  • Sur la page d'accueil officielle, les tendances du jour sont toujours là mais de manière plus visibles, via des miniatures médias beaucoup plus grandes qu'avant ;

Qwant_version 2.0 2015

  • Reprenons notre exemple de 2013 : en saisissant "churros", au lieu des 5 colonnes initiales, Qwant.com n'en affiche plus, désormais "que" 3, à savoir, "Web" (qui regroupe les résultats "purs" dont celui des données de type "connaissances", qui faisait alors, a l'époque, l'objet d'une colonne entière via "qnowledge graph"), "Actualités" et "Social". La colonne "Shopping" n'est plus présente, elle non plus mais reste accessible en résultat via la nouvelle colonne latérale sous l'icône, donc, "Shopping", qui est bien là !
  • Cette barre latérale comprend, par ailleurs, d'autres types de résultats : Si l'on veut trier la requête, il est possible d'afficher seulement le "Web", les "Actualités", le "Social", les "Images", les "Vidéos" et les thématiques ("Boards"), sorte de centralisateur des résultats de la recherche donnée, selon la thématique sélectionnée. Ainsi, la thématique "Respect de la vie privée" nous montrera tout les résultats de recherche liés à cette dernière ;
  • Enfin, via une inscription gratuite, le Qwanteur(se) aura la possibilité, à l'image d'un réseau social, de mettre en favoris une ou plusieurs thématiques (Boards) voire, à l'image de Vivaldi par exemple, de mettre des notes dans un ou plusieurs carnets avec des url et selon un texte précis.

 

Comparaison aisée et qui viendra tout de suite à l'esprit des plus pessimistes, il est vrai que ce moteur de recherche ne peut paraître, pour l'heure, qu'un poids plume face au massif Google qui reste l'un des moteurs de recherche les plus utilisés dans le monde (92.5 % de PDM en Avril 2015 !) et qui, actuellement, fait l'objet de deux enquêtes ouvertes ce jour-même par la Commission européenne concernant l'équité de son comparateur de prix et sa position dominante notamment avec un Androïd qui ne serait pas si "libre" que cela et empêcherait la concurrence du monde mobile à choisir librement l'OS et / ou certaines applications mobiles. Gageons que Qwant, en comptant sur Bruxelles et ses investigations pour réguler la folie des grandeurs de Google en matière de domination mondiale, puisse trouver sa place sur le marché des moteurs de recherches ; Comme dit la chanson, faut jamais baisser les brrras... A suivre !

 

Source : Zdnet.fr