Actualités

Vivaldi sort de l’Opéra : nouveau navigateur Web… En V majeur ?

Un peu de variétés, cela ne fait pas de mal. Il en va, apparemment, de même dans le monde numérique, concernant notamment les navigateurs Web puisqu’après Spartan de Microsoft (actuellement inclus dans la Technical Preview de Windows 10), voici que Vivaldi (en TP aussi !) se présente sur nos écrans… En bien ou en moins bien ?

Vivaldi_navigateur

 

Et, c’est à Jon von Tetzchner (co-fondateur d’Opéra jusqu’en 2011) et son équipée que l’on doit ce navigateur Web fraîchement sortie. Au programme, quelques fonctionnalités déjà bien connues et d’autres moins. Voici, brièvement, les fonctions principales de Vivaldi qui, pour rappel, est en stade de Technical Preview :

 

Vivaldi_quick commands

  • Les commandes rapides, une fonction permettant de personnaliser sa navigation via raccourcis claviers : dans les options du navigateur, l’ensemble se règle en renseignant les touches raccourcis… Une fonction pour les habitués du genre qui font tout depuis leur clavier, sans cliquer sur la souris !

 

Vivaldi_Speed Dial

  • On retrouve Speed Dials, là aussi, pour les habitués du genre à cette fonction très pratique, aucune surprise si ce n’est que l’Anglais d’origine (malgré un paramétrage du Menu en Français !) sera, pour certains, un peu déroutant. Pour information, cette fonction permettra d’organiser vos onglets en groupe pratique d’accès et accessible en cliquant sur le “+” (nouvel onglet). De là, on peut consulter, modifier et / ou créer ses groupe speed dial en les regroupant par dossiers (thématiques) ;

 

Vivaldi_empilement onglet

  • La petite “pépite” serait, éventuellement, pour les profanes, Tab Staks (oui, là aussi c’est du “déjà vu”) : une fonction très agréable qui permettrait, pour les surfeurs croulant sous les onglets de regrouper ces derniers suivant leur source. La manipulation peut prendre un peu de temps : il faut délicatement (lentement !) glisser un onglet dans un autre (qui se grise) pour qu’il s’ajoute à l’onglet principal. En glissant le pointeur de la souris sur celui-ci, on pourra, alors, observer ce que l’onglet contient en terme de sous-onglet de sites Web avec un affichage plus clair des onglets “en haut” (réglages “options”) que sur latéralement où l’on peine à voir les sous-onglets ; Là encore, les initiés raffoleront de cette fonction ; Les profanes beaucoup moins en notant que cette fonction était déjà présente sous Opéra 11 (Presto 2.7). Point agréable à contrario de Firefox, par exemple : quand on fermer volontairement le navigateur et que l’on ouvre ce dernier à nouveau, il garde la session précédente avec les onglets (même empilés)… Sympathique pour les têtes en l’air en mode “oups !” (Firefox le fait mais uniquement quand il “crash” : en fermeture involontaire) ;

 

Vivaldi_Enregistrement note et capture écran

  • L’outil “Notes” est, également, appréciable : on peut enregistrer une url, faire une capture d’écran d’un site donné et nommer l’ensemble sous forme d’une note dans le navigateur ;
  • La fonction “Téléchargement” permettrait de gérer ces derniers depuis le navigateur ;

 

Vivaldi_enregistrer signet

  • La gestion des signets (favoris) est bien évidemment présente au sein de Vivaldi ;
  • Une fonction “Vivaldi Mail” sera bientôt disponible et permettra, à l’image de Google Mail, de gérer ses e-mails depuis Vivaldi ;

L’ensemble fonctionne avec Blink, le moteur de rendu et intègre la technologie issue de Chromium, une base dont découle, entre-autre Google Chrome… Mais aussi Opéra (depuis la v.15) ce qui n’est pas anodin : additionné au fait que Jon Von Tetzchner a fait partie du développement d’Opéra, Vivaldi se présente, sans équivoque, à une alternative franche à Opéra : rien de révolutionnaire mais plutôt évolutionnaire en regroupant des fonctions confortables à l’utilisateur initiés voire “extra-initiés” et qui appréciera ces outils pour surfer sur le Web. Reste à voir ce que cela donnera dans les mois à venir, puisque Vivaldi en est encore à ses balbutiements en soulignant que moultes fonctions ont été “empruntées” à Opéra ce qui le laisse apparaître comme un filigrane de ce dernier et non une entité innovante à part entière, en tant que logiciel.

Ainsi, Vivaldi intègre le paysage des navigateurs Web et d’une manière assez fraîche, en proposant une nouvelle manière de surfer sur le Web, là encore, rien de révolutionnaire, regroupant ainsi, à l’image d’une compilation musicale, les meilleurs outils Web d’un navigateur. Mais c’est peut-être en cela que réside, justement, la révolution… A suivre !

 

Pour plus d’informations, visitez dès maintenant le site officiel du navigateur Web Vivaldi et téléchargez-le >ici< ! (disponible pour Windows, MAC OS X et Linux)

 

Pour contribuer au développement de Vivaldi de quelque manière que cela soit, la communauté Vivaldienne, juste >< !

 

Source : 01net.com




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Dernier commentaire
    • Ahhhhhh !! La suite de Opera 12 ! je vais surveiller de très très près ce nouveau navigateur prometeur !!
      merci leeloo pour la news :)

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020