Actualités

Je suis Charlie… Sur le Web : quand les hacktivistes radicaux piratent 19 000 sites Français ! (Je suis défacé)

Suite au drame sans précédent qu’à connu la France entière suite aux attentats de Charlie Hebdo ET, entre-autres, du magasin casher à Paris, le week-end dernier, le groupe de pirates qu’on ne présente plus, les Anonymous, ont décidé de répliquer sur le Web en piratant les sites “anti-Charlie”. Si l’idée partait d’un bon sentiment, paradoxalement, cela s’est retourné contre le Web Français puisque ce dernier subit, depuis, une contre-attaque virulente d’hacktivistes radicaux qui auraient touchés déjà pas moins de 19 000 sites Internet Français.

 

jesuischarlie_hommage 11 Janvier 2014

 

En effet, le samedi 10 Janvier dernier, sur le compte Twitter dédié – #OpCharlieHebdo – aux attentats du 7 Janvier dernier contre Charlie Hebdo des Anonymous, on pouvait lire une vidéo assez menaçante à l’encontre de ceux et celles soutenant dans le monde ces attaques terroristes, en défaçant leur(s) site(s) Web. Selon le webzine Zataz.com, pas moins de 19 000 sites auraient été touchés dont les auteurs seraient de tout horizons (“Tunisiens, Marocains, Algériens, Indonésiens, Malaisiens, Mexicains“), via les 27 groupes qui les composent. Ils cibleraient principalement des sites, bien évidemment, peu protégés ou peu mis à jour (un mot de passe administrateur peu fiable, une mise à jour non effectuée depuis longtemps…) et viseraient des sites Web de santé publique (Centre Hospitalier de Dreux, Pays d’Apt, ou encore Lisieux…) mais aussi des sites plus triviales comme la boîte de nuit du Queens (Paris) !

 

jenesuispascharlie_mouvement anticharlie

En aparté, il y a eu, également, des effets positifs au mouvement “Je suis Charlie” comme le lancement, jusqu’au 1 Février inclus, d’un concours de jeux vidéos, The Charlie Jam : “Si des dessinateurs ou caricaturistes peuvent s’exprimer à propos de ce genre de sujets, pourquoi pas les créateurs de jeux ? Après tout, il y a de nombreuses façons d’approcher ces événements dramatiques“, est-il ainsi expliqué dans la FAQ du site officiel qui montre que le Web peut aussi exorciser cette tragédie de manière ludique sans oublier le caractère grave de la situation comme le montre ce récent jugement à Toulon, au Tribunal Correctionnel, où un homme de 27 ans de la région PACA (La Valette-du-Var) a été condamné à 1 an de prison dont 3 mois ferme pour apologie d’un acte terroriste. En effet, le prévenu avait ainsi écrit sur sur compte Facebook : “On a bien tapé, mettez la djellaba, on ne va pas se rendre, il y a d’autres frères à Marseille“. Même si la personne est ressortie, pour l’instant, libre, il aura une peine aménagée. Pour sa défense, le jeune homme indique qu’il faisait seulement de l’humour : “Il voulait faire de l’humour abject. On est dans l’humour, dans la provocation mais il n’avait pas l’intention de faire l’apologie du terrorisme“, explique son avocat, Me Arnaud Lucien…

 

jesuischarlie_humour courage

Quand à leur propre décharge, dans une interview accordée au webzine technologique Mac4Ever.com, Anonymous se veut, non plus incisif, mais plutôt préventif puisque la première action, on l’aura compris, n’a fait qu’embraser, à tort parfois, certains esprits déjà échauffés sur le sujet ou du moins peu réfléchies sur la ou les cibles d’attaques (certains sites ont été piratés alors qu’ils n’étaient pas “anti-Charlie” et / ou n’avaient rien à voir avec ce terrible drame…) : “Souvent, ces cibles sont choisies simplement parce qu’un faille a été facilement trouvée et son exploitation demande peu de temps, d’efforts et de ressources, ce qui explique que beaucoup de sites aient été défacés en peu de temps“, avoue un membre hacktiviste d’Anonymous avant d’insister sur le fait que “de nombreux Anonymous ayant de fortes connaissances en sécurité informatique prennent de leur temps pour scruter le web et trouver les cibles potentielles et les avertir qu’elles sont une proie facile pour que cela soit résolu rapidement” puisque “beaucoup de ces sites sont vulnérables a des injections SQL du fait de code défaillant dans certaines pages/requêtes du site. Malheureusement, si ces failles de sécurité sont toujours présentes sur les serveurs identifiés alors qu’elles sont connues pour certains depuis longtemps, c’est que les administrateurs ne les ont pas cherchées/vues et ils n’auraient de toutes façon pas demander d’aide” avant de conclure : “Anonymous n’est pas structuré, cela ne veut pas dire que tout le monde ne va pas dans le même sens ou encore que personne ne sait quoi faire, mais rien n’est imposé au sens propre“.

 

je suis charlie_humour guerre

Bref, une confession intime qui malheureusement montre justement la force et la faiblesse de ce groupe qui a crée un hastag spécial “OpCharlieHebdo“, depuis le 7 Janvier dernier, date à marquer désormais d’une pierre sombre, en notant qu’une autre vague de sites Web piratés serait à craindre d’ici le 15 Janvier prochaine (selon Zataz)… A suivre !

 

Sources :

Zataz.com

Mac4ever.com

Nextinpact.com




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020 - v1.4.0