Actualités

Firefox OS : célébration de la sortie de l’OS mobile (plop) !

Vendredi dernier, le 19 Septembre 2014, était à marquer d’une pierre orange pour les aficionados du panda roux puisque Mozilla organisait un petit événement pour fêter la sortie de Firefox OS avec au menu, outre les amuses-bouches sucrées-salées, et le champagne qui coulait à flot (et la bière bien sûr !), un petit récapitulatif de la sortie de l’OS mobile – depuis cet été, pour la France – avant de parler du futur de l’OS en terme de développement / d’évolutions pour ce système mobile naissant !

 

 

En effet, c’est au sein de Mozilla, à Paris Montmartre qu’à eu lieu cette “mini-conférence”(même Firefox en personne était présent !) et, après un apéritif dinatoire, où l’on pouvait voir la mascotte Firefox déambuler au milieu des convives sous une chaleur écrasante (une pensée, d’ailleurs, pour la personne qui portait ce magnifique costume !), Tristan Nitot, fondateur et président de Mozilla Europe, a pris la parole en commençant dans le vif du sujet : “… Il y a 2 milliards d’internautes sur la planète et 7 milliards de terriens […] Il y a de la marge pour connecter les 5 milliards restants à l’Internet […] Parmi les 5 milliards restants, dans les cinq ans à venir, 2 milliards d’internautes supplémentaires vont arriver“, explique t-il sans équivoque en pointant du doigt ces marchés émergents que sont, entre-autres, l’Inde et le Bangladesh qui n’attendent d’un smartphone pas grand chose en terme de fonctionnalités ultra-avancées, mais plutôt une prise en main rapide et ultra-simple pour un bas-prix, tout comme les personnes qui souhaitent basculer d’un téléphone mobile “classique” vers un premier smartphone au prix modéré ; Telles sont les cibles du marché relatif à ce Firefox OS, à l’heure d’aujourd’hui.

 

Firefox OS_soirée 2Firefox OS_soirée 3

 

D’ailleurs (on l’attendait presque fatalement !), il évoque sans donner de vrai nom la petite pomme verte, notamment, avec “un nouveau modèle qui coûte un SMIC“… Une pointe d’humour noir pour, là aussi, démontrer clairement, son ambition de libérer les systèmes mobiles là où d’autres concurrents de ce secteur font payer les développeurs pour créer des applications via des licences : “Cela me rappelle une époque […] où les MAC n’étaient pas compatibles PC […] où il y avait des services en ligne, AOL (America Online) et CompuServe […] et c’était très étonnant car, avec AOL, vous ne pouviez pas envoyer de mails à Compuserve et vice-versa […] c’est comme si vous ne pouviez pas envoyer un texto depuis un mobile Bouygues vers un mobile SFR ou Orange […] C’était hyper-lucratif car si vous aviez des amis sur Compuserve et d’autres amis sur AOL, il fallait prendre alors deux abonnements […] Et puis le Web est arrivé… Les gens ont commencé à écrire des pages Web […] ils pouvaient voir le code d’une page Web […] il suffisait d’avoir un PC […] et puis, ça y est, on pouvait commencer à bidouiller, à fabriquer, à construire […] 20 ans de Web et ça a changé complètement nos vies : le Web a mis tout le monde d’accord“, nous raconte t-il.

 

Firefox OS_soirée 4

 

Une révolution numérique sur le Web qui a permis à ce dernier d’être “bidouillable”, comme il l’explique, avec des personnes autodidactes dans tout les domaines via des ressources en accès illimité et gratuit, permettant, du coup, aux développeurs, de pouvoir créer des sites Web sans forcément payer un prix, du moins, sur l’Internet… Un concept que Mozilla voudrait reproduire dans l’univers du mobile en se montrant, toutefois, très lucide puisque le marché est déjà saturé par Apple, notamment : “Firefox OS est lancé dans 23 marchés avec 11 modèles : c’est bien mais c’est juste un début. […] On commence a exister […] Firefox OS est encore très jeune […] Aujourd’hui il est idéalement positionné pour un premier smartphone, c’est bien. Si on veut convaincre les geeks de l’avoir en smartphone principal, il va falloir monter en gamme, pour séduire, en terme de matériel ; On y travaille mais pas pour tout de suite […] Aujourd’hui, Firefox OS est clairement destiné à l’utilisateur qui veut son premier smartphone […] Il manque à Firefox OS de la maturité […] des applications et des utilisateurs […] Firefox OS a besoin de vous pour nous aider à déboguer le logiciel, l’améliorer, écrire des applications… Aidez-nous, notre futur numérique en dépend“, conclut ainsi Tristan Nitot qui, après un bref sondage sur les personnes de l’assistance ayant un Firefox OS et une brève présentation du Flame (une phrase ou deux…) à destination des développeurs, s’est éclipsé tout le reste de la soirée.

 

Firefox OS_soirée 5Firefox OS_soirée 6

 

David Scravaglieri, responsable de l’équipe de développement pour Firefox OS chez Mozilla, a pris, à son tour, la parole pour expliquer la partie technique et le calendrier prochain de Firefox OS : courant 2015 (pas de dates précises), une version 2.0 serait déployée avec la technologie Flow (glissement des applications / fenêtres ouvertes sur le smartphone), un défilement non plus horizontal mais vertical pour le homescreen, une interface des applications revisitée… Et une rocketbar (la barre “intelligente” en haut d’écran : “Je penses à…”) réorganisée en terme de place et de visuel en notant, toutefois, que cette technologie ne serait au rendez-vous que pour la version 2.1 de l’OS (là aussi, pas de dates précises).

Cette mini-conférence s’est poursuivit et achevée avec une jeune étudiante contributrice pour Firefox OS qui, de manière un peu maladroite mais touchante, parlait de la manière dont elle a développé son application (un petit jeu vidéo casse-briques) tout en présentant la communauté de Mozilla… Une communauté massive et présente depuis bon nombre d’années qui contribue dans tout les domaines notamment les résolutions de bugs informatiques pour Firefox OS… Bref, une occasion de profiter de cette soirée consacrée au panda roux mobile pour remercier l’ensemble des contributeurs du monde entier et dans tout les domaines relatifs aux logiciels de Mozilla ; Une manière, également, d’encourager et de propager la parole “Firefoxienne” pour contribuer à cet OS naissant.

L’autre émotion du soir, c’était, aussi, une boîte bleue, la “Fox box” où les convives pouvaient venir spontanément et à plusieurs (des masques étaient par terre…), à la manière de certains mariages par exemple, passer un message vidéo – ici, sous forme de jeux ludiques qui n’était franchement pas faciles après avoir bu certains liquides ! – dont la finalité reste, pour l’instant, un mystère… Ici, on cherche toujours !

 

Firefox OS_soirée 7

Ainsi, il faudra attendre 2015 pour voir ce que nous réserve Firefox OS en nouveauté car, malheureusement, si le smartphone est annoncé pour un public peu regardant sur le terminal, on n’en reste pas moins sur notre faim avec une fluidité un peu beaucoup à la traîne pour certaines applications qui en demandent comme les jeux vidéos… Ces derniers d’ailleurs, nous assure t-on, n’ont pas besoin de connexion Internet pour fonctionner sauf peut-être quelques uns et au début : dans la pratique, quand on a aucun réseau, la plupart, en fait, ne fonctionne pas. Les points de vente, également, n’encourage pas à connaître Firefox OS puisqu’assez difficiles d’accès voire méconnus notamment dans les Leclerc Mobiles où rares sont les boutiques à avoir du stock (quand les vendeurs connaissent le produit bien sûr !). Reste Internet pour la diffusion du produit mais là aussi il faut vraiment chercher ou attendre que les magasins en ligne refassent leur stock ; Dommage ! Toutefois, on ne peut que saluer l’effort de l’équipe de Mozilla pour Firefox OS et sa venue dans un marché très fermé avec une concurrence féroce avec des utilisateurs de plus en plus exigeants dans ce créneau et ce, même pour un “premier smartphone”. On achètera, avant tout, un smartphone équipé Firefox OS, par conviction envers le petit panda de feu mais reste à savoir si cet engouement communautaire peut s’étendre au grand public ; Encore faudrait-il l’informer de cet OS mobile qui a, pourtant, tout pour plaire mais reste, pour l’instant, un petit point orange au milieu d’une étendue verte bien vaste ne serait-ce que par l’usage, pour la soirée, d’un grand écran sous Apple pour visionner les hashtags relatifs à Firefox OS ; Les marches seront dures à gravir mais, certes, pas impossible du moins souhaitons-le ardemment à moins qu’un autre concurrent d’ici là ne viennent contrecarrer l’expansion de l’OS mobile : Google et le Phonebloks – un smartphone modulaire écologique avec une personnalisation à l’infini dans les modules et les coques prévu, dans les grandes lignes, lui aussi, courant 2015… A suivre !

 

Si vous souhaitez contribuer à ce projet de quelque manière que ça soit (traduction, aide sur un problème…), vous pouvez rejoindre la communauté Mozilla, sur les forums officiels francophones de la fondation Mozilla en cliquant juste >ici< !

Plus d’informations sur le Flame, le smartphone Firefox OS pour développeurs, >< !

Une section dédiée sur la présentation de l’OS mobile de Mozilla, sur son site officiel francophone !




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020 - v1.4.0