Actualités

Amazon anticipera bientôt les souhaits du client en expédiant sa commande avant sa validation (“je l’avais prévu…”) !

    Tout comme Numérobis dans Astérix et Obélix qui anticipe un 2ième étage en faisant la porte (sans escalier) dans la maison en travaux de Malococsis ou encore, Microsoft qui travaille actuellement sur un projet d’ascenseur censé déterminer sans gestes ni paroles de l’utilisateur, son choix final d’étage, Amazon surfe aussi sur la tendance du “non mais j’anticipe !” puisqu’il a déposé un brevet permettant, à travers un algorithme savamment élaboré, de livrer le(s) article(s) commandé(s) par l’acheteur sur le site avant même d’avoir validé la commande !

L’anticipation de la commande du client selon Amazon : schéma “simplifié” !

 

En effet, la manœuvre reposerait sur les comportements de navigation et / ou d’achats antérieures du client, permettant ainsi à Amazon d’envoyer le(s) article(s) supposés être inclus dans la commande finale du client dans un endroit de stockage spécialement prévu à cet effet. Toutefois, pour les consommateurs adeptes du “oui… mais en fait non” un problème se pose à ce système peu conventionnel : que faire des articles non retenu dans la commande finale et envoyé dans ce lieu de stockage ? Bien évidemment, on imagine un retour à leur lieu initial mais cela aura engendré, au passage pour Amazon, un coût de transit qui aurait pu être inutile… Reste à voir si ce système intuitif sera payant en terme de gain de temps pour Amazon ou au contraire une perte inutile d’argent car après tout un clic sur un article ne veut pas forcement dire que l’on achètera ce dernier (sinon, cela en ferait des paires de chaussures ou des vernis à ongles :D !).

    Ainsi, ce système de commande “intuitif”, basé sur les souhaits (clics effectués sur le site, comportement lié à la navigation du client) / commandes antérieurs du client, permet à Amazon d’innover dans le genre dans un contexte qui ne pourra bientôt plus lui permettre d’innover en terme de prix attractifs, concernant les livres puisque le Sénat, le 8 Janvier 2014, a adopté la loi relative à la vente à distance des livres sur Internet, interdisant ainsi de cumuler frais de port gratuits et remise immédiate de 5% (c’est l’un OU l’autre, donc). Cette loi (surnommée aussi “loi Anti-Amazon”) devra bientôt passer une seconde lecture à l’Assemblée Nationale mais pour l’heure, elle sonne le début du glas puisqu’Internet permet de trouver des milliers de références à des prix très attractifs pour les livres, notamment : “cette loi n’est pas un reflet de la réalité et impactera le lecteur car elle renchérit un peu l’accès à la culture“, affirme Romain Voog, PDG d’Amazon France. Gageons que le concept intuitif de commandes expédiées avant validation même du client s’étendra jusque dans les prix en essayant de les maintenir à flot sans augmenter ces derniers, même si cela est peu probable… A suivre !

    Source : 01net.com




  • 50% J'apprécieVS
    50% Je n'apprécie pas
    Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    ;) :zzz: :youpi: :yes: :xmas: :wink: :whistle: :warning: :twisted: :sw: :sleep: :sg1: :schwarzy: :sarko: :sante: :rollol: :roll: :rip: :pt1cable: :popcorn: :pff: :patapai: :paf: :p :ouch: :oops: :o :non: :na: :mrgreen: :mdr: :macron: :love: :lol: :kissou: :kaola: :jesuisdehors: :jap: :ilovesos: :idea: :houra: :hello: :heink: :grumpy: :fume: :frenchy: :fouet: :fouet2: :first: :fessee: :evil: :dispute: :demon: :cryy: :cry: :cpignon: :cool: :cassepc: :capello: :calin: :bug: :boxe: :bounce: :bluesbro: :bisou: :babyyoda: :assassin: :arrow: :annif: :ange: :amen: :D :??: :?: :/ :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-1: :+1: :) :( 8-O 8)

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Copyright © Association SOSOrdi.net 1998-2020 - v1.4.0