DNSChanger : Coupure possible d'Internet par le FBI d'ici le 8 mars pour les PC infectés !

    Aussi inquiétant que l'épreuve des lames de couteaux dans TopChef, le FBI vient d'annoncer qu'il couperait d'ici au 8 mars (date butoire) des serveurs infectés par DNSChanger, coupant ainsi l'accès au net aux ordinateurs infectés par ce cheval de Troie !... Qui aura sa lame orange en France ?

 

 

    Et ce Trojan ne date pas d'hier : en effet, pour la petite histoire, c'est en 2007 environ qu'a sevi ce malicieux malware qui avait pour but de rediriger les utilisateurs vers un "vrai-faux" site (ou encore afficher de la publicité indésirable en masse voire tronquer les résultats des moteurs de recherche) afin de soutirer à ces victimes des transactions financières qui profitaient aux 6 cybercriminels Estoniens, principaux instigateurs de ce e-réseau illégal. Fort heureusement, en 2011 (soit 4 longues années où DNSChanger a perduré en toute impunité !) le FBI, via l'opération coup-de-poing "Ghost Click" a réussie à démanteler ce réseau (botnet) et arrêter, ainsi, la propagation de DNSChanger à travers pas moins de 4 millions de PC infecté dans le monde.

    Toutefois, des vestiges de cette infection subsistent encore puisque en Février 2012, 400 000 ordinateurs (tout pays confondus) seraient infectés dont 10 000, concernant la France. Pour limiter la propagation d'une telle infection, le FBI, à l'époque et dans l'attente d'une décision officielle, avait remplacé les serveurs DNS infectieux par des serveurs sains. Mais, solution temporaire oblige et suite à une décision de justice, l'organisation Fédérale va tout simplement faire un grand nettoyage en déconnectant ces serveurs d'appoints ; Du coup, vous l'aurez compris, tout ordinateur recélant en son sein DNSChanger sera purement et simplement coupé du réseau mondial qu'est Internet.

 

    Alors, à moins de n'avoir trouvé que cela pour que vos enfants n'aillent plus sur le net, si vous êtes infecté, sachez qu'un groupe de travail lié au DNSChanger s'est formé - nommé DCWG - afin d'aider l'utilisateur à savoir, premièrement, s'il est infecté, via un simple test instantané du CERT-LEXSI (pour la France), en cliquant juste >ici<. Si, malheureusement, tel est le cas, pas de panique : Gdata.fr, éditeur de solutions de sécurité informatique met à disposition un tutoriel très détaillé pour éradiquer DNSChanger sur son PC.

   Ainsi, jusqu'au 8 mars, attendez vous, si ce n'est déjà le cas, à une éventuelle coupure Internet... A suivre !

    Source : Generation-nt.com




  • Mots-clef: , , ,