l'Eee Keyboard d'Asus n'est plus mis en touche : commercialisation d'ici février 2010 !

    Le clavier-ordinateur d'Asus sort de la touche et rentre à nouveau dans la compétition puisque Asus a, semble t-il, confirmé que son produit, l'Eee Keyboard, était en voie de finalisation, avec une sortie commerciale au début de cette année... But !

    En effet, le projet qui semblait être enterré, faute de nouvelles par le fabricant Taïwanais, a été remis au goût du jour lors du salon annuel du CES 2010 qui se déroule actuellement (du 7 au 10 janvier) à Las Vegas, au Nevada. Sans plus attendre, voyons les caractéristiques techniques de ce produit à prime abord assez sympathique puisqu'il conjugue clavier et "ordinateur" (lorsque ce dernier est, donc, branché à un écran PC ou de télévision, par exemple) via un écran tactile :

  • Justement, parlons de son écran rikiki de 5 pouces et ayant une résolution de 800x480 : ce dernier, qui pourra fonctionner seul via une autonomie d'environ quatre heures, permettra à l'Eee Keybordien de consulter ses widgets préférés (mails, flux rss, réseaux sociaux etc...) mais, cela va de soit, l'accès au contenu de l'ordinateur ne pourra se faire que si le clavier est braché à un écran ;
  • Le système d'exploitation intégré est un XP Edition Familiale. Quand au processeur, il s'agit d'un Intel Atom N270 ;
  • Le clavier contient un SSD (Solid State Drive : grosso modo, il s'agit d'une mémoire flash jouant, ici, le rôle tradionnel d'un disque dur sans avoir l'inconvénient, entre-autre, de la taille), dont ce dernier sera déclinable en deux gammes :

                - comptez environ 499 dollars HT, pour le modèle à 16 Go

                - comptez environ 599 dollars HT, pour le modèle à 32 Go

  • Le GPU (processeur graphique ayant pour fonction de gérer l'image, sa "mouvance" ou encore la vidéo) n'étant pas assez puissant (il s'agit d'un Intel GMA 950 dont ce dernier reserve une partie de sa mémoire vive pour le traitement vidéo), qu'à cela ne tienne, puisqu'Asus a prévu une connectique VGA mais surtout, pour le cas qui nous interesse, HDMI, permettant ainsi le visionnage de contenus HD (haute définition), sous reserve que le HDMI ne soit pas en option.

    Ainsi, après l'Eee PC ou encore l'EeeBot (une sorte de robot high-tech gentil et ludique destiné au jeune public dont Asus aurait prévu la finalisation courant de l'année 2011), voici venir (bientôt) les jours heureux de l'Eee Keyboard... Alors, pourquoi peut-on être dubitatif devant ce clavier ? Déjà, un "petit" détail : le prix, que l'on peut qualifier d'assez cher face à un miracle technologique assez bien pensé sur le papier mais qui peut, pour les plus pointilleux se réveler décevant, du fait, d'une part, que son concept sous-entend qu'il puisse être nomade aux allures de média center, mais, du coup, comment le rester si l'on doit sans cesse être plus ou moins prêt de ce périphérique afin de tapper sur le clavier la requête en question ; D'autre part, son microprocesseur peut aussi être sujet à controverse puisque l'on peut se demander si il pourra supporter des formats tels que la HD : il aurait (peut-être) été plus prévoyant d'inclure au clavier une puce permettant de traiter, à la fois, le calcul basique que fait le microprocesseur (CPU) mais, surtout, le calcul graphique afin d'optimiser au maximun la fluidité du traitement du rendu image (GPU)... Bref, Asus aurait pu revoir le fond du produit, même si ce dernier, impressione par sa forme... A suivre !

    Pour plus d'informations, cliquez >ici<, ce qui vous renverra au site officiel francophone d'Asus.

 

Source : Hardware.fr




  • Mots-clef: , ,