Microsoft lance son propre outil de recherche sur internet

SEATTLE (Reuters) - Microsoft a dévoilé mercredi soir une version préliminaire de son moteur de recherche sur internet, premier élément de son offensive contre Google, l'acteur dominant le marché.

Le nouveau service, qui est disponible sur beta.search.msn.com, est proposé dans 11 langues, a précisé Microsoft.

"Nous pensons qu'il s'agit d'une énorme opportunité de croissance", a déclaré Adam Sohn, responsable produit chez MSN, la division internet de Microsoft, qui développe le nouveau moteur de recherche.

Microsoft entend dynamiser ses recettes publicitaires avec des publicités ciblées en fonction des recherches sur internet, et s'assurer que ses logiciels et ses services ne seront pas devancés par des offres similaires de Google.

Le nouveau moteur de recherche de Microsoft n'utilisera pas la technologie d'Inktomi, a précisé Sohn.

Microsoft, qui faisait appel à la filiale de Yahoo Inktomi pour ses services de recherche, a décidé de se lancer dans le secteur sous son nom quand Google en a pris la tête.

MSN Search est lancé en version test. Microsoft attend des commentaires des utilisateurs sur son service.

Microsoft a expliqué que son nouveau moteur de recherche ira puiser ses résultats dans une base de données de plus de 5 milliards de documents et pages web. Google a annoncé mercredi avoir presque doublé sa base de données à 8 milliards de pages.

Microsoft intègre aussi des résultats établissant des liens directs avec son service MSN Music, lancé en septembre.

Des informations puisées dans Encarta, l'encyclopédie numérique de Microsoft, serviront aussi à répondre à des requêtes sur des données factuelles.

Au-delà de l'actuelle rivalité des services de recherche en ligne, des recherches dans les disques durs des ordinateurs et d'autres sur mesure sont considérées comme les nouveaux enjeux du secteur.

Google a présenté le mois dernier une version préliminaire de ses outils de recherche d'informations dans les e-mails, les documents et autres fichiers stockés sur les disques durs d'ordinateurs.

Microsoft a annoncé le lancement d'ici la fin de l'année de son propre moteur de recherche dans le contenu des ordinateurs.