Interprétation des informations techniques de votre ligne Free ADSL

Intro

Ces explications peuvent vous servir à déterminer notamment si vous avez une qualité de  ligne bonne ou pas et elles sont accessibles sur le lien suivant.
Toutes les données concernant les débits qui sont exprimées ici sont Kilo-bits/s en ATM !
L'ATM est le protocole de transport des données utilisées par Free jusqu'à la Freebox. Mais

l'ordinateur relié à la Freebox discute en TCP/IP. L'ATM agit comme une surcouche de TCP/IP.

On dit également que les paquets ATM encapsulent les paquets TCP/IP.

Pour convertir un débit exprimé en ATM en un débit exprimé en TCP/IP il faut grosso-modo

diviser par 1.2 :

5632 Kilo-bits/s (ATM) / 1.2 = ~ 4700 Kilo-bits/s (en TCP/IP)

4700 Kilo-bits/s / 8 = ~ 587 Kilo-octets/s

Rappel :

5632 Kilo-bits/s = ~ 5.5 Mega-bits/s (5.5 Mb/s) (ATM)

4700 Kilo-bits/s = ~ 4.7 Mega-bits/s (4.7 Mb/s) (TCP/IP)

pour faire le lien avec deux chiffres que l'on cite souvent à propos de la Freebox

Pour la partie upload :

384 Kilo-bits/s (ATM) / 1.2 = 320 Kilo-bits/s (TCP/IP)

320 Kilo-bits/s / 8 = 40 Kilo-octets/s (TCP/IP)

Il faut garder à l'esprit que ces chiffres sont des maximums, des vitesse de pointe. Il sera bien

rare que vous puissiez aller longtemps (plusieurs heures) à ces vitesses là. Cela va dépendre de

nombreux facteurs : l'encombrement global du réseau, l'encombrement du serveur sur lequel

vous êtes connecté, etc.

Petit tableau d'exemples (arrondis pour simplifier) :

               
ATM
TCP/IP
Débit
5632
4700
585 Kilo-octets/s
4800
4000
500 Kilo-octets/s
4200
3500
438 Kilo-octets/s
3600
3000
375 Kilo-octets/s
3000
2500
313 Kilo-octets/s
2400
2000
250 Kilo-octets/s
1800
1500
188 Kilo-octets/s
1200
1000
125 Kilo-octets/s
Certains voient parfois des valeurs supérieures, des téléchargements à plus de 600 Ko/s par exemple.

Sauf à ce que Free fasse des tests sur votre ligne, c'est tout simplement impossible puisque

supérieur à la vitesse maximale de la Freebox :

5632 Kilo-bits/s (ATM) / 1.2 = 4693.3333 Kilo-bits/s (TCP/IP)

4693.3333 / 8 = 586.67 Kilo-octets/s

Très souvent il s'agit d'erreurs ou d'approximations dans le calcul de la vitesse effectué par le

logiciel (client web, client FTP)

Lire également ceci

Si même Free le dit officiellement ... çà n'est pas leur intérêt de minimiser leurs performances.

Parfois les logiciels utilisent des techniques de compression à la volée des données, ce qui peut

aussi fausser le résultat.

Il faut bien comprendre qu'il n'y a pas de mesure absolue de la vitesse de téléchargement.

Comment en effet compter le nombre d'octets reçus dans un laps de temps donné ?

Cela peut paraître simple mais dans le détail :

Doit-on compter comme "arrivé" un paquet :

- arrivé dans la pile TCP/IP de la machine ?

- arrivé dans le premier buffer de l'application ?

- arrivé dans le dernier buffer de l'application ?

- stocké dans le disque dur ?

Sans évoquer les étapes intermédiaires ou des conditions particulières : l'utilisation d'un cache

disque qui accélère le stockage sur disque dur par exemple.

Selon la méthode utilisée pour compter, on n'obtiendra pas le même résultat, donc d'un logiciel

à un autre ...

Sur une machine moderne toutes ces étapes ne représentent que quelques millisecondes d'écart mais

cela suffit à fausser un calcul de vitesse.

Par ailleurs, les auteurs de logiciels client web ou FTP ont intérêt, surtout pour les logiciels

commerciaux, à être "optimistes" quant aux vitesses de download. En effet, c'est l'un des principaux

critères de choix des internautes ("avec le client FTP xyz je télécharge à telle vitesse alors

qu'avec le logiciel FTP abc je suis à 2 Ko/s moins vite")

Avez-vous déjà mesuré, chrono en main, que votre client FTP vous dit la vérité ?