HTTPS : Juillet 2018, dernier carat sous Google Chrome pour les sites Web « non sécurisés » !

Parfois mieux que des mots, un billet doux à l’occasion de la Saint-Valentin pourrait être plus sûr pour ceux et celles ne maîtrisant pas très bien le trac de l’oral additionné aux émotions en découlant !

 

 

Comme expliqué dans son billet du 8 Février dernier, Google précisé d’entrée de jeu que courant du début de l’été prochain, en Juillet (à partir de la version 68 de Chrome), tout les sites Web n’ayant pas migré leurs pages sous HTTPS auront la mention « non sécurisé ».

Si l’affichage sera permanent, il est à noter qu’il fait suite à l’annonce de Septembre 2016, où Google avait appliquée cette même mention mais uniquement pour les pages qui collectaient des informations sensibles telles que mots de passe et cartes de crédits et ce, depuis Janvier 2017 (Chrome 56)… Bref, autant dire qu’un peu moins de deux ans après, la migration n’est plus souhaitée mais vraisemblablement vivement recommandée pour les sites Web ne voulant pas passer pour le mouton noir.

« Ouais, je suis vraiment sûr qu’il s’agit
d’un site sécurisé »

Selon les chiffres du géant, plus de 68 % des sites auraient déjà effectués cette tâche (Android et Windows) voire 78 % (Chrome OS et MacOS). « La nouvelle interface de Chrome aidera les utilisateurs à comprendre que tous les sites HTTP ne sont pas sécurisés et continuera à déplacer le Web vers un site Web HTTPS sécurisé par défaut. HTTPS est plus facile et moins cher que jamais, et il débloque à la fois des améliorations de performance et de nouvelles fonctionnalités puissantes qui sont trop sensibles pour HTTP. Développeurs, consultez nos guides d’installation pour commencer » ; voilà qui est dit : à bon développeur… A veiller !

 

Source : Blog Chromium – 8 Février 2018 – migration HTTPS : date limite.