CES 2018 : réalité connectée et virtuelle dans la maison et dans les airs !

Petit ou grand : le stockage gargantuesque (disque fiever) !

Clés USB, ordinateurs portables, solutions de stockage ou encore mini-PC, le salon était aussi une occasion pour ces produits « classiques » de pouvoir briller encore malgré la tendance montante des objets connectés ou intelligents. Le hardware de base reste une valeur sûre et il ne faut pas toujours avoir des proportions gargantuesque pour obtenir le plaisir ultime… Tour rapide sur les objets les plus notables :

XxX SanDisk et sa clé USB tout petite mais costaud avec 1To de stockage XxX

 

Source : 9to5mac.com

Aucun doute, le fabricant veut en mettre plein la vue et il faut se rapprocher un peu pour constater l’ampleur de la prouesse technologique puisque l’entreprise de Milpitas (Californie) a dégainé sa solution de stockage amovible d’1 To.

Prototype oblige, malheureusement, pas grand chose à dire sur le reste si ce n’est une connexion en USB-C : si le produit aboutie il viendra compléter les rangs déjà intégrés par ses petites sœurs (16, 32, 64 et 128 Go) ayant une vitesse de pointe à 150 Mo / s. en USD 3.1, le tout sous la houlette de l’application Memory Zone du fabricant, permettant ainsi de passer en version mobile les précieuses données stockées sur la clé.

Si l’information n’est pas à réprouver elle peut, toutefois, être relative puisque l’an dernier, lors du CES 2017 notamment, Kingston avait lui aussi sorti son argument amovible du genre via la DataTraveler Ultimate GT allant de 1 To jusqu’à 2 To pour un prix respectif compris entre (environ, selon sites) 701 euros voire 1 480 euros (sur le site officiel Kingston, comptez environ 200 euros de plus !).

 

Source : SanDisk (WD) – 8 Janvier 2018 – Clé USB-C 1 To.

 

XxX Seagate : nouvelles solutions et plate-forme dédiée au stockage XxX

Le fabricant a annoncé bon nombre de nouveautés à venir, le 8 Janvier dernier :

 

  • LaCie DJI Copilot (Boss Series – STGU2000400) : avec ses quelques 2 To le principal attrait de ce SSD (anti-chute, anti-poussières et éclaboussures ; à la manière de la gamme « rugged ») sera axé sur le gain de temps dans la finalisation de la tâche, à savoir le transfert vers un appareil fixe ou mobile. Grâce à sa connectique qui peut varier (Lightning iOS, microUSB, USB-C 3.1, Thunderbolt 3), cette dernière pourra se charger du transfert sans connecter le disque à un terminal, via son écran permettant d’afficher l’avancement du transfert. L’ensemble des fichiers sont organisables directement depuis le précieux disque externe (lecture, modification, suppression). Garantie 3 ans, ce SSD d’environ 534 grammes est compatibles avec les équipements tiers iOS (10.3) et Android (4.4, minimum) et permet de stocker l’équivalent de 60 heures de vidéos en 4K selon le constructeur qui annonce une commercialisation du produit courant printemps prochain pour 349 dollars  ;

 

  • Rugged SECURE : touche « sécurité » en plus – donc – via un chiffrement des données en AES-256. Pour le reste et par comparaison avec les autres disques de cette gamme, on tend techniquement vers une déception, le Thunderbolt (forcément !) en moins, avec un taux de transfert annoncé de l’ordre de 130 Mo / s. (contre 387 voire 510 Mo / s. pour les Rugged Thunderbolt USB 3.0) avec tout de même 2 To en dur. Il est « seulement » anti-chutes (1,2 mètres maximum) et sera garantie deux ans pour une disponibilité printemps 2018 au prix conseillé de 139 dollars ;

 

  • Fast SSD : un DDE slim décliné en trois tailles (250 Go, 500 Go ou 1 To) et compatible USB-C pour un taux de transfert égal à 540 Mo / s. (exFAT). Il intègre un logiciel de sauvegarde en miroir pour mieux synchroniser en temps réel les données et grâce à ses deux câbles USB-C (classique + compatible en A), les casse-têtes pour sauvegarder / transférer d’un terminal différent à un autre devraient vite être oubliés. Si la rapidité est garantie, aucune information par contre pour la vrai (garantie : durée ?)… Le Fast SSD est annoncé pour le printemps prochain aux prix respectifs, selon modèles, de 99 dollars, 169 dollars voire 349 dollars ;

 

  • Joy Drive : une extension de sauvegarde d’ 1 To (batterie d’alimentation type « Power bank ») permettant ainsi de rallonger la durée de vie de la batterie d’un terminal mobile donné, plus, la possibilité de gérer des appareils domotiques, des dossiers ou fichiers (transfert possible via l’application dédiée) voire d’écouter des médias (4K). Compatible Android, PC et MAC (via microUSB ou USB-C) et garantie 2 ans, il est fixé à 99 dollars pour un lancement courant Mars 2018 (uniquement en Chine, pour l’heure).

 

Sources :

 

 

XxX Double-stabilisateur pour DJI avec le Ronin-S et l’Osmo Mobile 2 XxX

Le fabricant propose une solution pratique et novatrice avec ces deux nouveaux stabilisateurs dédiés. Ils reprennent le même principe que la perche à selfie en plus ergonomique avec, surtout, la possibilité d’interagir avec des boutons et commandes situés dans le stabilisateur.

 

  • Osmo Mobile 2 : l’Active Track permettra au smartphone de rester stable (droit) tout en continuant le déplacement du stabilisateur avec le terminal mobile accroché ce qui est très appréciable. Les accélérations temporelles (timelapse fixe ou en mouvement voire hyperlapse) et le contrôle du zoom viendront compléter les fonctions de cette accessoire qui permet de réaliser des panoramas pour les amoureux du genre. Le fabricant annonce une autonomie de 15 heures pour un poids égal à 485 grammes. L’ensemble est pilotable depuis l’application DJI Go qui aidera aux mini-montages et autres effets cinématiques. Comptez 129 dollars pour une pré-commande à partir du 23 Janvier prochain (exclusivité sur Apple.com). Les livraisons sont prévues début Février prochain dans les stores dédiés (dont Apple et les boutiques DJI Flagship, entre-autres) ;

 

  • Ronin-S : même concept que ci-dessus mais pour les reflex numériques (Digital Single-Lens Reflex : DSLR) avec des options plus affinées comme le SmoothTrack (d’une main, ajustement de l’angle sans « perturbations »), le mode « sport » qui intègre un suivi intelligent. Le stabilisateur possède des extensions permettant d’optimiser encore plus son rôle suivant l’angle ou la position (attache fixe). D’autres accessoires pourront complétés l’ensemble. Aucun prix pour l’heure (on l’imagine assez conséquent) mais le fabricant annonce une disponibilité courant du second trimestre 2018.

 

Source : Communiqué DJI – 7 Janvier 2018 – Osmo Mobile 2 et Ronin-S.

 

XxX « place it anywhere or take it anywhere » : l’Intel NUC 8 VR XxX

 

Intel a bien l’intention de faire le buzz en ce début d’année en prolongeant les fêtes de Décembre avec ce petit bijoux pour les possédés du genre : le NUC 8 VR. Portant le nom chaleureux intime (nom de code) d’Hades Canyon, avec une tête de mort gravé sur la coque externe, voici ses caractéristiques principales :

 

  • Deux modèles : le NUC8i7HVK (celui-ci est compatible VR) et le NUC8iHNK qui embarque la dernière puce du fondateur à savoir une 8ième génération quad-core i7 (8 Mo) (respectivement, 8809G pour l’un et 8705G pour l’autre) ainsi que, pour la partie graphique, une AMD Vega M ;
  • 32 Go maximum de mémoire vive (DDR4-2400+) ;
  • SATA3 ou PCIe (x2 slots), NVMe ou AHCI SSD (x4 – Gen3), RAID-0 et RAID-1 (SDXC slot) ;
  • Connectiques : ports Thunderbolt (x2 – USB-C), Thunderbolt 3 (x2), USB 2.0 (x2), USB 3.0 (x4 + x2), USB 3.1 (2nde génération x1, USB-C x1 et USB-A x1), port Display (1.2 x1 – USB-C – 1.3 x2 en miniDisplay), port HDMI (2.0a), prise Jack (3.5 mm), et un port infrarouge ;
  • Connectivité : Ethernet (x2), Wi-Fi (802.11 ac), Bluetooth (v4.2), antennes (internes) ;
  • Support HDCP (2.2).

 

Intel annonce une disponibilité courant du printemps prochain pour un prix encore non communiqué.

 

Source : NUC8 VR – 7 Janvier 2018 – Intel.

 

XxX Acer : florilège de laptop… Et un Chromebook 11 XxX

Outre ses partenariats dans le secteur de l’intelligence connectée (Alexa) et du gaming (avec Nvidia), le fabricant Taïwanais poursuit sa démonstration de force chronique avec de nouveaux modèles d’ordinateurs portables dont un Chromebook :

 

  • Spin 3 (SP314-51) : un laptop de 14 pouces (full HD IPS) qui se plie presque dans tout les sens (360 degrés) et embarquant une puce 8ième génération Intel pour une autonomie théorique de 12 heures. Tarif fixé : 649 euros pour une disponibilité à partir de Janvier ;

 

  • Swift 7 (SF714-51T) : annoncé comme « le plus fin du monde » avec ses quelques 8,98 mm d’épaisseur et son écran 14 pouces (Gorilla Glass NBT), il embarque Windows 10 (Windows Hello), un core i7 (!…) et une connectivité 4G LTE pour une autonomie estimée à 10 heures. Il intègre un stockage (PCIe SSD) de 256 Go et 8 Go de RAM plus une fonction d’authentification via empreinte digitale. Côté prix, il est plus cher que le Spin 3 (alors qu’il n’a pas la puce Intel dernière génération…) puisqu’il est fixé à 1699 euros pour une disponibilité courant Mars prochain (États-Unis) voire Avril (reste du monde) ;

 

  • Nitro 5 : un laptop axé jeux vidéos avec en processeur un Ryzen d’AMD (« le dernier »), un SSD de 512 Go, une mémoire vive affriolante pouvant aller jusqu’à 32 Go (fast booting). L’ensemble s’organise autour d’un écran de 15,6 pouces (full-HD IPS), une caméra en façade HD. Intégration du système Windows 10 (avec Mixer, donc, pour le broadcasting live + la barre de jeux) ainsi que des fonctions de monitoring via CoolBoost pour optimiser la gestion de ressources CPU et GPU (interaction). Côté son, il est annocné du Dolby Audio Premium et TrueHarmony (d’Acer). Connectivité : Wi-Fi (dual 802.11 ac). Connectiques : USB-C, HDMI (2.0), Ethernet (Gigabit). Prix de la bête : 1099 euros pour une commercialisation mondiale à partir d’Avril ;

  • Chromebook 11 (CB311-8HT/ CB311-8H) : écrans HD allant de 11 à 11,6 pouces selon modèles respectifs permettant d’accueillir à foison les produits Google (Gmais, Docs, apps, ChromeOS, Hangouts…). Il intègre un microphone (dual-stéréo), une webcam, 2 ports USB-C (3.1 – Gen1), un port microSD, 2 ports USB (3.0). Côté connectivité : Bluetooth (4.2), Wi-Fi (802.11 ac) et MIMO (2×2). Disponibilité courant Mars-Avril pour un prix fixé à 249 euros.

 

Sources :

 

  • Swift 7 et Spin 3 – Acer – Communiqué du 6 janvier 2018,
  • Nitro 5 – Acer – Communiqué du 6 janvier 2018,
  • Chromebook 11 – Acer – Communiqué du 6 Janvier 2018.

 

 

XxX Lenovo : et les trois dernières nouvelles séries sont L, T et X… Et X1 XxX

Palme d’or au fabricant Chinois qui nous fait une rivière de nouvelles solutions nomades via la mise à jour de trois de ses gammes d’ordinateurs portables !

 

Lenovo Yoga L380
  • Gamme ThinkPad (L) : écran 13, 14 ou 15 pouces (multi-tactile), puce 8ième génération Intel, GPU AMD « nouvelle ». Disponibilité courant Février pour un prix de départ fixé à 449 dollars (L380) et allant jusqu’à 779 dollars pour le plus cher (L480) en notant un modèle « Yoga » à 549 dollars ;

 

 

Lenovo T480s
  • Gamme ThinkPad (T) : Annoncés avec une autonomie théorique de 27 heures, ces modèles se présenteront avec des écrans UHD, une puce Intel 8ième génération, un lecteur d’empreinte, une caméra sécuritaire pour les données. L’un deux est annoncé comme « le plus léger de sa catégorie » (1, 04 kg environ). Lenovo prévoit une commercialisation courant du mois de Janvier : comptez 1269 dollars pour le T480 et T480s voire 1079 dollars pour le modèle T580 ;

 

Lenovo Yoga X380
  • Gamme ThinkPad (X) : conçus pour être utilisé « dans les endroits les plus inhospitaliers », cette gamme sera, du coup, la plus intéressante pour une utilisation ultra-nomade, donc, permettant de recharger l’ordinateur assez vite (60 minutes égal 80 % de batterie : modèle X280) et d’avoir une autonomie maximale de 16,6 heures (X280) ou encore 13,6 heures (pour le X380). Windows Hello et la technologie « active pen » permettront au modèle « Yoga » de cette série d’utiliser son potentiel au maximum. Disponible dès Janvier pour 999 dollars (X280) ou 1459 dollars (X380 Yoga) ;

 

Lenovo X1 Tablet
  • Gamme ThinkPad (X1) : X1 Tablet (puce Intel 8ième génération, écran 13 pouces HDR ready 3K, Pen Pro (4096 points de pressions), caméra IR, autonomie de 26 jours en charge pleine), X1 Carbon (écran 14 pouces avec « chassis virtuelle incassable » puisqu’en fibre carbone), X1 Yoga (intégration style et LTE-A). On notera que les modèles Carbon et Yoga de la gamme permettent la lecture des médias en Dolby Vision HDR avec le support d’Alexa en mains-libres via la reconnaissance vocale captée par les microphones (360 degrés) et la fonction « eye tracking » (IR) plus la fameuse « vie privee » pour la caméra pour ne plus mettre de petit bout de carton ou de post-il dessus. A cela, vient s’ajouter un autre produit : le ThinkVision X1, un moniteur de 27 pouces UHD 4K accueillant un port Thunderbolt 3 et un système « motor-caméra », une fonction de la webcam qui ajuste selon les besoins de l’utilisateur la hauteur physique de l’écran par simple commande vocale depuis le microphone (dual). Tout les produits sont disponibles depuis Janvier. Côté prix : le Carbon (6ième génération) est fixé à 1709 dollars, le Yoga (3ième génération) est fixé à 1889 dollars ; 1599 dollars concernant le Tablet (3ième génération) et, enfin aucun prix pour le moniteur X1 n’a émané pour l’heure.

 

Sources :