CES 2018 : réalité connectée et virtuelle dans la maison et dans les airs !

TVs : quelques grammes de finesse dans un monde de grandeur

Il n’y pas eu que les casques et lunettes VR qui en ont mis pleins la vue : les téléviseurs ont réussi à tirer profit du salon technologique avec une tendance confirmée pour l’écran qui se plie, qui s’enroule, le tout aux allures de poster. Rapide tour d’horizon des marques qui ont crées l’évènement :

 

XxX Samsung a la dalle : à hauteur de 146 pouces XxX

 

Bien que la quantité n’augure parfois rien de bien probant, elle reste pour certains fabricants, apparemment, une valeur sûre, preuve en est avec Samsung et son écran baptisée modestement « the wall » de 146 pouces…

 

De gauche à droite :
LED et mLED.

La particularité du téléviseur, outre sa taille, réside dans la technologie utilisée : la microLED (mLED) qui permet des finitions (contraste, lumière…) de l’image bien supérieure à la LED classique offrant une intensité lumineuse accrue, « jusqu’à 2000 nits » d’après les dires de Samsung pour son modèle présenté ; mais l’innovation ne s’arrête pas là : en plus de sa qualité d’image, « the wall » est modulaire : son écran 8K peut se détacher pièce par pièce, à la manière de petits blocs pour ainsi adapter l’écran à l’environnement et non l’inverse. Une fonction à double-tranchant : pratique si l’on veut déménager le téléviseur rapidement d’une pièce à une autre sans tracas mais peut pertinent si l’on considère l’achat de la dalle total qui ne sera sûrement pas donné. Il faudra voir ce que donne la qualité-image ainsi recomposée ou décomposée !

Il est à noter que la technologie microLED n’est pas nouvelle puisqu’en 2012 c’est Sony (encore) qui présente un modèle d’écran 8K de 55 pouces. En 2014, Apple fait l’acquisition de Luxvue, une entité spécialisée dans la mLED. Si entre-temps des produits étrennant la technologie sont sortis, reste à voir, avec le temps, si de tels produits seront monnaies courantes et pour quelles bourses.

 

Source : Samsung – 8 Janvier 2018 – mLED TV FHD « the wall« .

 

XxX LG : le flat TV enroulable ou projetable XxX

 

L’écran de demain sera adaptatif, on l’aura bien compris mais chez le constructeur Coréen il s’enroulera pour mieux se ranger dans son contenant. Les écrans flexibles / enroulables constitueront sans aucun doute l’un des marchés high-tech phares de l’année 2018 avec peut-être des produits aboutissant enfin à une commercialisation.

En attendant, LG Display nous fait rêver avec cet écran enroulable de 65 pouces et doté d’une résolution 4K. En 2016, le fabricant avait déjà tenté l’expérience mais avec un écran plus petit (18 pouces). Côté prix et disponibilité aucune information bien sûr mais probablement pas à la portée de toute les bourses même en soldes !

Projet plus concret sur le court terme, le video-projecteur UHD (HDR10 supporté) du fabricant qui sortira d’ici Avril prochain. Là aussi peu de détails mise à part sa qualité d’image (2500 lumens) pour une taille de projection pouvant atteindre un maximum de 150 pouces. Il est annoncé compatible WebOS de la marque (3.5).

 

Sources :

 

XxX Nvidia et Acer revendiquent aussi la démesure avec un écran « gaming » de 65 pouces  XxX

 

Pourquoi ou pourquoi pas… C’est ainsi que l’on pourrait résumer cette annonce pour le moins surprenante et qui brûlera les rétines de plus d’un(e). Nvidia (en association avec divers partenaires dont Acer) ne fait pas dans la dentelle et le revendique via la présentation de sa gamme « BFGD » (Big Format Gaming Displays).

Derrière ce nom délicat ce cache – au sens figuré… – donc un écran de 65 pouces avec technologie « G-sync » permettant des taux de rafraichissement frôlant l’insolence. Toutefois, si le fabricant annonce des taux maximum allant jusqu’à 240 Hz, taille oblige sans doute, la valeur est ramenée à 120 Hz pour cette dalle HDR 4K (1 000 nits), ce qui n’est quand même pas si mal, pensons-le !

En plus d’être optimisé pour l’expérience des jeux vidéos, il permet de se connecter à la Terre entière via diverses applications (Netflix, Amazon, Youtube…) que l’on soit sur le PC ou sur un système type Android ; bref, un rêve qu’il sera sans doute difficile à acquérir d’ici l’été prochain, côté disponibilité ; on peut imaginer un prix assez élevé.

 

Source : Nvidia – 7 Janvier 2018 – Dalle 65 pouces gaming « BFGD ».