Bon ninif’ au SMS qui a fêté ses 25 ans ! (plop)

Communiquer de manière simple et rapide n’est pas toujours chose aisée… Fort heureusement, depuis 25 ans, quelques mots envoyés depuis le téléphone, en entier ou abrégé suivant les exigences de certain(e)s :D, permet de contourner les limites géographiques et orales du genre… Bon anniversaire – en retard –  au SMS (Short Message Service) qui a fêté ses 25 ans le 3 Décembre dernier.

 

Un écran Nokia (3310) avec, ici, une bonne (!!) reception-réseau ;
4 barres (à gauche) et 3 messages non lus (icône à gauche).

Officiellement, le premier SMS remonterait, donc au 3 Décembre 1992 échangé entre deux personnes issues des rangs de Vodafone et il était court : « Merry Christmas! » (Joyeux Noël). Officieusement, ce serait du côté de Motorola et d’un de ses beepers que le tout premier SMS aurait émané entre deux personnes.

 

Un modèle de beeper (ici « tam tam ») dans la même
veine que le « Tatoo » lancé en 1995 par FT.

 

Brièveté du sujet oblige, s’il ne fallait retenir qu’une date c’est bien sûr 2012, l’avènement de l’illimité du point de vue du consommateur qui a pu, enfin, avoir le choix de dire adieu à la parcimonie textuelle d’un SMS donné. En effet, avant 2012, il fallait bien apprendre à gérer le contenu de chaque SMS pour éviter de payer du hors-forfait, d’où l’utilité des abréviations encore utilisées aujourd’hui mais plutôt dans des applications / logiciels de messageries Web pour ne pas citer Telegram, Facebook Messenger entre-autres. L’ensemble s’est articulé autour de nombreuses fonctionnalités comme les autocollants (stickers), les émojis / smileys revus chaque année et des MMS animés qu’on nomme maintenant GIF.

 

2012 : Free Mobile et son forfait à 2 euros par mois
voire 0 euros par mois (abonnés Free), ILLIMITE décliné presque partout !

 

Depuis 2012, date à laquelle Free Mobile arrive en grand pompe sur le marché de la téléphonie mobile, le mot illimité a été développé pour le SMS voire même au-delà avec la 3G, la 4G voire le fameux roaming (frais d’itinérance) qui a pris fin mi-Juin de cette année, par exemple… Bref, de quoi enrichir le contenu du SMS qui a eu, par ailleurs, en 2002, un acolyte via le MMS (Multimédia Messaging Service) qui avait parfois des allures assez étriqués avec les anciens formats de téléphone à petit écran type Nokia.

 

Premier iPhone présenté en 2007,
par Steve Jobs, fondateur initial d’Apple.

Il faudra attendre la date historique de 2007 pour les aficionados du genre : « Aujourd’hui nous allons annoncer trois produits révolutionnaires : le premier est un iPod à écran large avec des commandes tactiles. Le second est un téléphone mobile révolutionnaire. Et le troisième est un dispositif de communication Internet révolutionnaire. Donc, trois choses. Un iPod à écran large doté de commandes à écran tactile, d’un téléphone mobile révolutionnaire et d’un appareil de communication Internet révolutionnaire. Un iPod, un téléphone et un communicateur Internet. Un iPod, un téléphone … […] Ce ne sont pas trois appareils distincts, c’est un appareil. Et nous l’appelons … iPhone« … A suivre !

 

Source : Wikipedia – SMS.