Snapchat : des stickers prédictifs selon l’image ou la photo affichée ! (jaune édulcorée)

Alors que Facebook continue de dominer largement les faveurs des internautes en terme de réseaux sociaux, Snapchat tente désespérément de rester dans la course via l’intégration de divers filtres pour optimiser l’identification d’un contenu ou d’un média donné.

 

 

Le principe se base sur le même que pour la prédiction avec des mots mais pour une image : suivant cette dernière, un sticker vous sera proposer pour accompagner l’illustration avec un ou plusieurs mots fantaisistes.

Ainsi une prise de vue sur une plage ou bordure de plage donnera « vue sur l’océan » ou une appétissante dinde générera la proposition en sticker « c’est quoi le régime ??« … La diversité des filtres a été l’axe principale du réseau social, preuve en est en Octobre dernier avec l’intégration de « cartes de contexte » qui permettent de cibler par thématique suggestives, selon les contenus regardés ou lus sur Snapchat, d’éventuelles recherches faite par l’utilisateur ; là aussi le placement de marques et / ou produits sera appréciée (ou pas). Le célèbre artiste Jeff Koons s’est, lui aussi, associé au réseau pour intégrer certaines de ses œuvres en réalité augmentée.

 

Malheureusement, aucun filtre n’a été prévue pour revoir à la hausse les chiffres financiers de l’entreprise Californienne : pour le troisième trimestre 2017, Snapchat affiche des indicateurs en stagnation voire en berne, comme son nombre quotidien moyen d’utilisateurs (173 M second trimestre 2017 contre 178 M pour ce troisième trimestre, monde entier), un compte recherche-investissement largement alourdie (40 M de dollars supportés pour ce trimestre) par ses lunettes « spectacles » connectées déployées avant l’été 2017 en France (après un démarrage lent et exclusif aux États-Unis).

Si l’on ne regarde que les chiffres relatifs aux nombres de visiteurs, en Octobre dernier, selon l’étude de verto analytics (panel exclusivement Américain, personnes âgées d’au-moins 18 ans), un utilisateur reste en moyenne 18 h 24 mn sur Facebook (par mois) contre 4 minutes sur Snapchat, ce qui situe tout de même ce dernier un peu avant Twitter (3 mn et 2 sec.) ou encore Instagram (2 mn). Toutefois, sur un ensemble global d’utilisateurs « net » (toujours mensuellement), Facebook gagne large la bataille du genre (199,4 M d’utilisateurs contre « seulement » 43,8 M pour Snapchat). La part francophone du réseau s’élève en  Juin 2017, selon l’agence digitale tiz, à 11 M d’utilisateurs actifs (166 M dans le monde entier) contre 33 M pour Facebook (2 milliards dans le monde entier !).

 

« Une chose que nous avons entendue au fil des années est que Snapchat est compliquée à comprendre ou difficile à utiliser, et notre équipe travaille pour y remédier […] nous sommes actuellement en train de refaire le design de notre appli pour la rendre plus facile à utiliser« , a expliqué sans tabou aucun Evan Spiegel à BusinessInsider.fr, CEO de Snapchat dont la refonte serait officieusement (rien n’a encore émané en date butoir côté Snapchat) finalisée et déployée (?) d’ici le 4 Décembre prochain avec un remaniement complet du flux de contenu qui ferait l’originalité de cette prochaine mouture, en ayant un comportement différent du flux de Facebook : « Il y a vraiment ici une formidable opportunité pour une autre évolution du flux de contenu qui répond à certains défauts du flux se basant sur les amis« … A suivre !

 

Source : Blogdumoderateur.com