IFA 2017 : ode aux objets connectés, virtuels et intelligents (être humain – encore – inclus) !

La maison en mode SmartHome

On l’a bien compris depuis quelques années, une maison protégée, c’est bien mais une maison connectée, selon la tendance montante de cette technologie, serait encore mieux pour le bien-être sécuritaire de ses habitants… Une philosophie qui ne semble pas fléchir du côté de chez certains fabricants qui redouble la cadence en proposant, une fois de plus, diverses solutions « smarthome » (domotiques).

XxX Elgato : des capteurs partout dans et hors de la maison XxX

 

Ouverture du bal technologique avec une entreprise Allemande spécialisée dans la domotique et qui a profité du salon pour enrichir sa gamme « Eve » de nouveaux capteurs en partie déjà présentés lors du CES de cette année. L’ensemble est compatible avec HomeKit (Apple) et fonctionne sous l’application dédiée « Eve app » :

 

  • « Window Guard » reprend exactement le même principe de fonctionnement que son petit frère, « Door and Window », à savoir la détection d’une fenêtre ou porte ouverte. Le design a, pour le coup, changé, emprunté un aspect plus « flat » pour sans doute mieux se confondre aux abords des ouvertures, en terme de finesse (réduction de l’épaisseur du capteur) ;

  • « Thermo« , une vanne connectée pour radiateur thermostatique qui gère également les données numériques d’un contrôleur-type de température (programmation semaine, mode « vacances »…). De plus, en complément du « Door and Window« , il peut, quand une ouverture de la maison est effective, stopper le chauffage interne de l’habitat histoire de ne pas chauffer pour rien ;

 

  • « Lock », un ensemble de verrouillage des ouvertures par code digital et / ou via commande vocale (via Siri, lui aussi compatible avec la gamme Eve) ;

 

  • « Smoke », un détecteur de fumée garantie 10 ans ;

  • Enfin, « aqua », un capteur externe pour votre jardin ou votre élément arrosable, pour mieux gérer la distribution en eau, denrée précieuse, soit depuis l’application dédiée ou bien via Siri.

 

Mise à part Eve Thermo – disponible le 26 Septembre prochain pour 69,95 euros – les prix des autres capteurs n’ont pas encore été officiellement communiqués par le fabricant.

 

XxX Somfy : la porte ultra-sécurisée et ultra-connectée en AES 256 bits) XxX

Le groupe Clusien a décidé de tout miser sur la porte d’entrée ou, du moins, sur les portes d’entrées avec serrure d’une maison donnée même si rien n’empêche un cambrioleur de casser une vitre quand bien même la porte d’entrée et hautement gardée (à moins d’avoir d’autres capteurs connectés, alors !…) ; Bref, voici la serrure moderne qui sera censé gardé l’intérieur de vos murs en sûreté, avec quelques conditions bien spécifiques :

 

  • Le tutoriel vidéo (cf. ci-dessus !) explique très bien la compatibilité de la technologie pour éviter les mauvaises surprises surtout à la vue du prix (environ 280 euros TTC) : ainsi, serrure (cylindre obligatoirement de type Européen) à mortaise (7cm ép. max.), serrure en applique (3cm ép. max.) ou, entre-autres, serrure sans poignée (à l’extérieur) pourront accueillir cet élément moderne qui a un bémol : sa fixation, vantée rapide et, pour preuve puisqu’elle se dispose via un adhésif double-face. Fort heureusement, la fiche technique indique également des vis inclues pour ceux et celles qui douterait, sur le long terme, de ce mode d’installation un peu léger ;

 

  • Côté connectivité, accès à l’application dédiée grâce au Bluetooth (v.4.0), depuis le smartphone (Android ou Apple et pour une portée maximale de 7 mètres). La connexion est cryptée (AES 256) et depuis votre smartphone (nombre « illimité » de serrure pour un compte donné), un système de notifications (ou création d’alerte au besoin) vous permet de vous informer sur chaque ouverte de la porte intégrant la technologie connectée. En cas d’urgence, un jeu physique de clé (sinon clé(s) « virtuelle(s) » créée(s), selon le besoin-utilisateur) est inclus ;

  • Répondant aux normes EN 1303 2006, les serrures sont garanties 2, anti-casse, anti-arrachement et anti-perçage. Le kit inclus 1 cylindre + 3 clés physiques, 4 piles (oui c’est à pile et pas qu’une !) AAA LR03, la serrure ainsi que des vis et 2 tournevis et 3 coques interchangeables.

 

La serrure connectée de Somfy est disponible dès à présent sur le store officiel du fabricant Français pour 279,90 euros TTC le pack.

 

XxX Panasonic ou l’idée fixe du carré (ça tourne en rond) XxX

Faire les choses en bonne et due forme c’est tout à fait louable et le monde de la domotique n’accepte aucun résultat à l’arrondi… Toujours dans l’optique de nous aider au mieux dans nos tâches quotidiennes, le fabricant Japonais s’est plutôt concentré aux objets domestiques interne de la maison connectée de demain :

  • Laver et plier le linge

 

Déjà tentée en 2016 au salon (cf. art. IFA 2016), le fabricant retente l’aventure (sans le nom bizarre : « Laundroid »…) en se concentrant sur l’identification d’un vêtement donné qui permettra de choisir en conséquence le cycle de lavage approprié. La démo montre un vêtement inséré : dans la vie de tout les jours, il apparaît un peu long et difficile d’insérer un à un et patiemment, longuement, chaque vêtement (à moins bien évidemment d’avoir un emploi du temps très libre !). Le résultat est quand même plaisant avec une chemise a peu près bien alignée sur le tas existant. Peut-être que l’édition 2018 montrera le summum de cet art subtil qu’est le pliage de linge.

 

  • Le réfrigérateur mobile combiné rafraichisseur de saké

 

Après cet intense effort à regarder le linge se laver et se plier tout seul, à quoi bon se désaltérer à l’ancienne quand la domotique peut le faire pour nous… Un concept développé par les techniciens de chez Panasonic qui ont eu l’idée d’amener le frigo’ à l’utilisateur et non plus l’inverse (voyons !). Certain(e)s trouveront sans doute l’idée séduisante même si l’idée existe déjà pour ceux et celles qui se font servir par d’autres personnes.

 

  • L’apprentissage infantile selon Panasonic

Apothéose, après les adultes, le fabricant s’attèle à satisfaire nos chers têtes blondes avec une étrange boule connectée. Sous son visage pixelisé (deux yeux une bouche on est pragmatique chez Panasonic), le « robot social partenaire éducatif » jouera un rôle d’e-enseignent via différents jeux éducatifs liées à la connaissance, aux notions de base, voire des activités amusantes comme la danse… De quoi censé rendre plus intelligent votre enfant qui sera face à une sorte de jouet connecté intégrant une caméra avec possibilité de prises de vue pour apprendre les différentes émotions de l’enfant et mieux réagir, après-coup, à celles-ci…

 

XxX Candy veut tout laver en 59 minutes avec Bianca (le quasi trois-quart d’heure Italien) XxX

 

Après Panasonic qui veut tout faire à notre place, Candy reste un poil plus raisonnable et nous laisse encore la tâche ingrate du nettoyage de linge mais avec un concept assez saugrenue : « tout en 59 mn », quelque soit le programme de lavage.

 

Garanti 10 ans et classé « A », Bianca lave donc tout en une heure via une programmation du cycle depuis un écran rond digital (ce qui risque légèrement de fâché en cas de panne puis qu’aucun bouton mécanique). Il possède une application (Simply-Fi) qui permet d’interagir à distance avec l’appareil qui peut mémoriser au besoin certains paramètres comme les cycles effectués pour mieux corriger au besoin s’il y avait erreur, sur un cycle de lavage déjà effectué.

 

XxX Grundig : tout dans le contrôle XxX

Le fabricant Allemand (originairement Turque puisque filiale d’Arçelik) fait la chasse au gaspillage et a déployé toute une armada d’appareils / concepts connectés optimisés dans le détail de la configuration ; On pourra retenir :

 

  • La serre high-tech pour herbes culinaires avec plusieurs niveaux (pièce spécialement prévue à cet effet) avec des boîtes sous éclairage LED, air régulé… Bref, le paradis pour votre plante du genre ;

 

  • Four « chef Gourmet » qui se configure à distance et jusque dans l’oxygène présent dans le four via son écran de 7 pouces (tactile TFT). Il cuit au degré près et l’on peut contrôler la manœuvre sans ouvrir le four via une caméra ce qui peut s’avérer pratique quand une cuisson ne permet pas la manœuvre manuelle sous risque de faire retomber la préparation. Grundig annonce que la cuisson issue du four engendre un produit « plus riche en vitamines et minéraux ». Une subtilité que certains retiendront peut-être peu voire pas du tout là où ils veulent juste manger.

 

XxX Le cas Miele : pour les pressés qui veulent tout cuire… en même temps ! XxX

 

Cauchemar en cuisine : une cuisson simultanée
de viande et de poisson !

Petit originalité de cette section, le four Dialog Oven (du fait qu’il communique avec les aliments…) de Miele a été la petite Rolls du salon technologique. Via toute une batterie de capteurs, ce four va pouvoir analyser les aliments, les cuire selon leur type, avec possibilité de le faire en simultané (imaginons un soufflé au fromage et un poulet, cela semble périlleux).

 

(Source : lesnumeriques)

Côté cuisine, on peut régler en manuel le four mais il faudra sans doute un diplôme en astrophysique puisqu’un des critères de cuisson intègre la notions « d’unité gourmet » qui correspond à 1 kJ (kilojoule) soit 1 000 joules. Que l’on se rassure, il y aura aussi des recettes programmées (via application dédiée par défaut + téléchargeable depuis terminal mobil compatible) pour peux que parmi celles-ci intègre votre recette réside sinon… Retour à la programmation manuelle !

Il sera disponible courant Avril 2018 pour la modique somme de 8 000 euros, en 3 coloris (noir, gris ou blanc).

 

 

Sources :