IFA 2017 : ode aux objets connectés, virtuels et intelligents (être humain – encore – inclus) !

Conclusion

 

Si les prouesses technologiques étaient peu ou trop peu présentes pour l’édition 2017 du salon Berlinois, la diversité des produits est bien là même si, concurrence oblige, on a pensé à aller « s’inspirer » chez l’autre ; et vice-versa ; et l’on obtient toujours quelques fonctions ou appareils similaires comme la notion d’image ou vidéo à 360 degrés ou encore la tendance des intras sans fil (quoique chez certains, cette notion reste assez mystérieuse, pour ne pas citer les « Free » de JBL ou, à l’opposé, avec fil, Sennheiser et ses intras avec fil « Momentum Free »)… On se mélange les pinceaux mais peut importe, l’utilisateur y retrouvera son goût jusque dans la maison connectée avec un four (Miele) qui cuit deux aliments qui n’étaient pas fait pour se rencontrer culinairement ou encore la machine à laver (Candy) qui veut laver n’importe quel type de linge en moins d’une heure. Et même quand il est temps de dormir ou de faire ses tâches vertes, il faut le faire bien et les objets connectés reprennent le relais avec Smart Nora, qui dit non aux ronflements ou encore Eugene et son obsession bienveillante du tri. D’ailleurs, reste une problématique : l’être humain est-il à recycler ?… A suivre !