347 200 cartes SIM, 474 iPhone : quand la police Thaïlandaise perquisitionne une ferme à clics (Made in Sa Kaeo) !

Alors que, récemment, Google expliquait tant bien que mal comment Judy – une application générant une audience publicitaire tronquée avec de faux clics, cf. >cette news< – avait pu passer entre les mailles du filet sécuritaire du store du géant de Mountain View, voici que cette tendance malsaine frauduleuse semble avoir le vent en poupe, preuve en est avec un trio de Chinois, soupçonné d’avoir alimenter un réseau de ferme à clics, pour gonfler faussement des statistiques sociales…

 

 

Selon le Bangkokpost.com, le week-end dernier, la police Thaïlandaise locale aurait ainsi mis la main sur 474 smartphones de type iPhone (5S, 5C et 4S), 347 200 cartes SIM de différents opérateurs mobiles (112 2200 d’AIS – Advanced Info Service – 131 000 de True Move et 104 000 de DTAC, Total Access Communication Public Company Limited).

 

Le groupuscule en question, qui avait a sa disposition « de nombreux ordinateurs et appareils électroniques », utilisait WeChat (Weixin) comme principal vecteur en tronquant les interactions sociales (« likes », partages, nombre de vue(s) sur les pages…), gonflant ainsi de manière erronée ces dernières… Le tout moyennant une rémunération de 150 000 THB (Baht Thaïlandais) par tête, soit, au cours du 13 Juin 2017, environ 3 943,95 euros.

Si, pour l’heure les suspects n’ont pas voulu dévoiler pour qui ils travaillaient, reste que la police cherche encore à savoir comment de tels quantités d’appareils et de composants on pu être importés en Thaïlande… A suivre !

 

Source : BangkokPost.com