[Test] Mastondon.social : la nouvelle petite mode sociale du Web ? (petit mais Mastondon)

...La méthode des instances à appréhender

 

La liste des instances disponibles triées par nombre d’utilisateurs, possibilités d’enregistrements, de délai-réponse,
de qualité-HTTPS et d’intégration ou non d’IPv6.

Pour le reste, l’inscription se fait assez facilement : Une fois l’instance choisie (popularité croissante oblige, certaines instances du réseau Mastondon ferme temporairement leurs inscriptions pour maintenir une bonne qualité d’accès au service, pour éviter les surcharges) et votre compte confirmé, tout les informations se présentent à vos yeux sous forme de tableau de bord, en quatre colonnes ce qui s’avère assez pratique et structuré. Dès lors, pour rejoindre ou trouver / suivre quelqu’un sur une instance il faudra saisir (barre de recherche première colonne, à gauche, en haut) « @ » suivi de l’identifiant / pseudo choisie + « @ » + « nom de l’instance. Par exemple, pour sosordi.net, cela donne : « @sosordinet@social.targaryen.house » !

Reste le « petit » bémol : l’authenticité-compte (ou certification) dont le problème peut se résoudre de deux manières : soit par les membres qui légitiment le contenu publié authentifiant ainsi le compte lui-même (e-réputation) soit, plus pragmatique, la création d’une instance propre au compte (à voir en terme de ressources si une telle option est envisageable surtout pour les petites entités professionnelles / indépendantes). Peut-être faudra t-il, ici, commencer une amélioration minime…

« J’ai créé une sorte de logiciel qui représente une alternative réellement viable à Twitter. Un serveur de microblogging communautaire qui continue le travail de GNU social, mais à la différence de GNU social, il est capable de faire appel à des personnes dénuées d’histoires réelles d’un quelconque intérêt en soi. Autrement dit, il est utilisable par des personnes non spécialisées. Je ne sais pas si le travail que je fais est suffisant pour servir l’avenir de l’humanité, mais je pense qu’il s’agit d’au moins un bon et solide pas dans la bonne direction« , s’est ainsi exprimé le fondateur de Mastondon, Eugen Rochko, en réponse à la lettre ouverte de Marc Zuckenberg le 19 Février dernier… A suivre !

 

Pour plus d’informations, affrontez le prochain (?) Mastondon du Web social, juste >ici<, sur le site officiel !

 

Source : Numerama.com




  • Mots-clef: ,