Cdiscount : à la poursuite du marché mobile avec un forfait à 2 euros par mois !

Alors que la section mobile de Free commence tout juste à se faire une place et un nom parmi le marché mobile, c’est au tour de Cdiscount d’entrer dans la ronde très fermée des opérateurs téléphoniques en commençant avec une offre agressive : un forfait sans engagement à 2 euros par mois.

 

cdiscount-mobile_logo-1

 

Le marchand Web Bordelais complète ainsi ses talents de négoces en se joignant à la liste des MVNO (francisé : opérateur de réseau mobile virtuel), jouissant d’un réseau, du coup, assez large grâce au partenariat relatif à NRJ Mobile (filiale Euro Information Telecom du groupe Crédit Mutuel-CIC et qui utilise les antennes-relais des trois principaux opérateurs à savoir BT, Orange et SFR), profitant ainsi – sous réserves de proximité d’antenne(s) 4G – du réseau 4G des trois opérateurs historiques.

Alors, concrètement, pour l’utilisateur, grande question que celui-ci peut légitimement se poser : y a t-il intérêt à faire des infidélités à son opérateur mobile actuel et à aller du côté du e-distributeur ? A première vue, dans les grandes lignes, le oui général s’impose ne serait-ce que pour réduire sa facture à deux euros le mois, du moins pour le mobile. Pour ce prix, le MVNO propose 200 minutes d’appels, 200 SMS ou MMS et jusqu’à 200 Mo en data (4G)… Mais (oui, il y a un mais !), comme à l’accoutumé, ce type d’offre audacieuse va toujours de paire avec quelques conditions :

 

cdiscount-mobile_forfaits

  • Le dépassement : au-delà des règles prévues, l’utilisateur sera dans le hors-forfait (pour les appels, 0.30 cts d’euros par minute, pour les SMS 0.10 cts d’euros par unité voire 0.30 cts d’euros pour les MMS et, pour la data, 0.05 cts d’euros par Mo ;
  • Pour avoir un peu plus, il faut payer un peu plus : si le forfait de base sert avant tout à contenter les bourses les plus modestes / pragmatiques, les quotas définis peuvent vite être atteints par l’utilisateur qui peut alors se tourner vers trois options, en ajoutant 7 voire 14 euros mensuellement (au total, 9 euros par mois pour le premier pack – « appel et SMS / MMS illimités » – ou, pour le seconde pack – « 5 Go », avec débit réduit à 64 Kb/s. au-delà pour un débit maximum théorique de 100 Mb/s, en temps normal ou, encore, la totale en prenant les deux packs, ce qui feraient 16 euros mensuels ;
  • Petite subtilité et non des moindres si l’on gère le forfait de quelqu’un d’autre ou qu’on ne sait pas gérer le sien : l’impossibilité, pour l’heure, de bloquer le forfait de base à 2 euros en cas de dépassement des 200 Mo. Une option est bien disponible (pour un 1 euro de plus par mois) mais seulement pour le pack « appel et SMS / MMS illimités »… Il apparaît regrettable de ne pas inclure le blocage sur le forfait de base ou le forfait à « 5 Go » dont on comprendra les raisons financières évidentes, bien qu’en tant que MVNO, on peut considérer que les charges supportées soient moins importantes que pour un opérateur lambda ; Inverser la tendance dans ce domaine aurait été, ici, une vrai innovation ;

 

antenne_reseau

Avec ses concurrents multiples (Sosh, B&You, RED by SFR), Cdiscount Mobile a voulu se présenter avec des armes sérieuses, ce qui n’est fatalement pas sans rappeler l’opérateur mobile Free, implanté depuis 2009 (voire 2011 avec l’accord d’itinérance signé avec Orange permettant l’exploitation de la licence 3G), marquant alors son territoire avec une offre « sociale » à deux euros ou zéro euros (pour les abonnés Free). Le marchand Web Français veut vraisemblablement marquer similairement le coup mais de manière moins généreuse, même si dans l’ensemble, pour le même forfait de base, celui-ci offre un plus en terme d’appel (3 h 20 au lieu des 2 h chez Free Mobile) et un « peu-beaucoup » plus en terme de data (200 Mo contre 50 Mo chez Free Mobile). Reste l’offre d’accroche de Cdiscount assez attractive sur la carte SIM (1 euro en ce moment au lieu de 5 avec frais de port offerts en livraison standard sous Colissimo domicile et point relais) ; Reste les frais de dépassements qui termine de creuse, pour l’instant, le fossé entre Free Mobile et Cdiscount (pour ne pas citer le dépassement des appels à la minute : 0.05 cts d’euros pour Free Mobile contre 0.30 cts d’euros pour le marchand Web… Une bonne raison de compter les minutes ou d’écourter les appels avec le forfait de base, du moins). Pour le reste, gageons que Cdiscount ne subira pas le sort de Joe Mobile (actuel Virgin Mobile – SFR), un autre MVNO qui, lui aussi, avait osé venir taquiné les offres de Free Mobile… A suivre !

 

Pour découvrir ou tout savoir sur Cdiscount mobile :  >cliquez-moi<. En théorie, l’activation du forfait se fait en deux temps : il suffit de commander la carte SIM puis, une fois la carte réceptionnée, d’appeler le 0 800 09 09 39 (appel gratuit !) pour activer la puce et choisir votre forfait (avec l’aide d’un conseiller).

 

Source : FrAndroid.com