Discours rentrée scolaire 2016 d’Hollande : « Tout les élèves, collégiens auront un outils informatique et numérique pour la fin 2018 » ! (l’air du vent numérique)

A l’occasion de son discours de rentrée qui s’est tenu dans la ville d’Orléans le 1er Septembre 2016, le Président de la République s’est notamment exprimé sur le fameux plan numérique en annonçant d’ici la fin 2018, un déploiement total des outils numériques pour chaque élève scolarisé en France…

 

Najat Vallaud-Belkacem et François Hollande_rentrée scolaire 2016 2017 Orléans

Le Président de la République, François Hollande et
Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Éducation Nationale,
à Orléans pour la rentrée 2016-2017.

 

« Tout les élèves, collégiens auront un outils informatique et numérique pour la fin 2018 […] un plan de formation a été mis en place […] je remercie les enseignants de s’être pleinement investis dans cette nouvelle mission et également de faire que nous puissions apprendre aux élèves le codage« . Objectif pourtant tout à fait louable, vertueux, le plan numérique, inauguré en 2013 avant d’être officiellement déployé en 2015 apparait, pour l’heure du moins, un peu bancal : sur les 40 % promis initialement, « seulement » 25 % des collégiens dont les établissements participent à ce programme, possèdent véritablement un outil numérique issu de ce plan numérique et ce, malgré les 1 milliard d’euros investis par l’État durant 3 ans consécutifs pour garantir la gratuité entière de ce dispositif, du moins, durant ce laps de temps.

 

plan numérique france_parts colleges et ecoles

Autre point noir bientôt (?) éclairci, c’est celui concernant le partenariat entre Microsoft France et le Ministère de l’Éducation Nationale dont le collectif Edunathon reproche sa validité. L’accord, à hauteur de 13 millions d’euros, intègre la mise à disposition gratuite des logiciels de l’éditeur ainsi que de formations pour les enseignants ; Le problème d’éthique et de monopole apparaît indéniablement puisqu’une fois n’est pas coutume, appréhender un logiciel ou un outil numérique made in Microsoft permettra difficilement de basculer vers un autre produit ou logiciel / outils non-Microsoft voire pire pour ce dernier : une aisance certaine de pouvoir, via de tel partenariat aussi simple et dénué de toutes clauses juridiques, d’évincer doucement mais surement vers la sortie la concurrence notamment Française… Bref, un coup de massue de plus dans l’économie ; Un art où Microsoft a su excellé depuis des années par ce genre de subtilités aux apparences honorables dont les méandres commenceront à être examinée le 8 Septembre prochain, au TGI de Paris.

 

François Hollande Najat Vallaud-Belkacem_rentrée scolaire 2016 2017 Orléans

« Est-il acceptable, alors que nous savons tous que le numérique va être la grande affaire – est déjà la grande affaire ! – pour le développement économique, pour la création d’emplois, que nous n’ayons pas suffisamment d’informaticiens, suffisamment de personnels formés pour utiliser le numérique (…) ce que nous pouvons faire dans le système scolaire nous pouvons aussi le proposer de multiples façons dans des écoles pour le numérique aux étudiants de France« , affirme de manière optimiste François Hollande. Souhaitons que les établissements scolaires soient en parfaites adéquations avec cette idée pour que le vent ne tourne pas, sur le long terme, en défaveur de ce plan numérique… A suivre !

 

Source : Phoneandroid.com