Microsoft-LinkedIn : « Ensemble nous pouvons accélérer la croissance de LinkedIn, aussi bien que celle d’Office 365 et de Dynamics » !

Folie des grandeurs « Drahienne » ou opération financière maîtrisée, qui a dit que Microsoft ne savait plus surprendre ? La firme de Redmond vient d’officialiser, depuis hier, le rachat du réseau communautaire pour la bagatelle de 26,2 milliards de dollars !

 

LinkedIn_Microsoft logo 1

 

Comme expliqué dans son communiqué officiel du 13 Juin dernier, LinkedIn a conclu un accord avec Microsoft qui a, donc, racheté ses parts à hauteur de 196 dollars l’action, pour un montant global de 26,2 milliards de dollars. Chiffres à l’appui – attestant de la bonne santé de l’entreprise ainsi reprise même si l’opération elle-même tend à démontrer le contraire, marché concurrentiel oblige ! – l’annonce se veut rassurante pour les utilisateurs du réseaux et de Microsoft : « L’équipe de LinkedIn a construit une entreprise fantastique centrée sur la connectivité entre professionnels du monde entier […] Tandis que nous cherchons à éveiller chaque personne et entreprise sur la planète, ensemble nous pouvons accélérer la croissance de LinkedIn, aussi bien que celle de Microsoft Office 365 et de Dynamics« , explique confiant Satya Nadella, le DG actuel de Microsoft.

« Pendant les 13 dernières années, nous nous sommes uniquement concentré sur la manière de mettre en relation les professionnels afin de les aider à être plus productifs et accomplis et j’ai hâte de diriger notre équipe vers le prochain chapitre de notre histoire« , affirme Jeff Weiner, le DG actuel de LinkedIn en notant que Red Hoffman, un des fondateurs du réseau social, continuera de siéger au Conseil d’Administration en tant que Président.

Bien évidemment, l’interrogation principale légitime par rapport à ce rachat réside dans l’utilité de Microsoft d’acquérir une telle entreprise, qui plus est, spécialisée dans le réseau social. Si les pronostics vont bon train, brièvement et en tout logique, on peut s’attendre à ce que la firme de Redmond vienne enfin concurrencer d’autres réseaux sociaux comme Facebook, un secteur où elle ne brille pas vraiment puisqu’absente quasiment ou presque : depuis 2011, Microsoft a tenté l’aventure 2.0 avec sa plateforme professionnelle communautaire So.cl (dîtes « social » !), notamment, mais cette dernière est loin d’avoir la popularité de Twitter ou Facebook voire même de G+, avec un nombre de visites avoisinant difficilement les 60 000 visiteurs (mobile et bureau), entre Décembre 2015 et Mai 2016, selon SimilarWeb.

 

LinkedIn_Microsoft produits

Peut-être, alors, que l’optique de rafraîchir un réseau social comme So.cl déjà existant au sein de Microsoft aurait été envisagée et expliquerait le motif d’un tel type de rachat ; A moins que cela ne soit, également, un moyen détourné de faire de LinkedIn le Siri de demain made in Redmond, avec, autour, des produits Microsoft comme Office 365 et Dynamics qui pourront interagir socialement, à la manière d’une application, grande tendance des développeurs qui veulent éduquer ou orienter les consommateurs dans ce sens, avec un besoin pour une application bien définie au lieu d’un usage large de type Web… A suivre !

 

Source : Communiqué LinkedIn et Microsoft, du 13 Juin 2016.




  • Mots-clef: ,