Motherhood Challenge : « poster des photos de ses enfants sur Facebook n’est pas sans danger » alerte la gendarmerie !

Rien n’est plus beau que de montrer son engagement pour une cause que l’on croit juste… Une démonstration de force qui peut, dans certains cas, ne pas être sans danger comme l’a prouvé récemment le challenge Motherhood sur Facebook qui met au défi des parents de poster des clichés de leur(s) enfant(s) et d’en faire faire autant à leurs contacts. Une escalade qui inquiète grandement la gendarmerie Nationale, invitant à la prudence face aux conséquences de la diffusion d’un ou plusieurs clichés mettant en scène des enfants mineurs…

 

facebook_logo 1

En effet, le 23 Février dernier, la gendarmerie Nationale publiait un post préventif pour rappeler aux parents leur devoir numéro un, à savoir protéger leur(s) enfant(s) : « vous pouvez être toutes fières ou fiers d’ailleurs d’être une maman ou un papa de magnifiques bambins, mais attention ! Nous vous rappelons que poster des photos de ses enfants sur Facebook n’est pas sans danger ! Il est important de protéger la vie privée des mineurs et leur image sur les réseaux sociaux », indique le communiqué officiel.

Pour rappel, une loi existe déjà, interdisant à tout enfant de moins de 13 ans de créer / utiliser un compte sur Facebook : il s’agit de la COPPA ; Il s’agit, non pas d’un type de charcuterie Italienne mais, plutôt, de l’abréviation pour Children’s Online Privacy Protection Act, une loi applicable, pour l’heure, seulement sur le sol Américain mais qui pourrait, prochainement, avoir un échos législatif similaire en France puisque l’UE travaille actuellement sur un projet à l’échelle Européenne avec l’adoption théorique d’un texte final d’ici Juin 2016 prochain environ.

Inutile (donc indispensable) : il faut toujours veiller à bien configurer ses comptes sociaux surtout qu’ils subissent régulièrement des mises à jours logicielles, mettant ainsi parfois des valeurs actives par défaut et vice-versa comme. Du coup, il convient régulièrement de veiller à ce que vos souhaits de confidentialité / sécurité soient bien paramétrés. De plus, il convient de ne pas tout partager avec tout le monde : utiliser bien les filtres de Facebook afin de ne partager vos clichés, vidéos et posts avec des personnes jugées dignes de confiance et non à « tout le monde ».

 

Facebook_humour danger

Pour l’heure, donc, en France et en Europe, le flou reste bien de mise et permet, jusque-là, une dérive légale de création de comptes par des mineurs quasiment pas toujours conscients que derrière les « kikou-lol » (ou haha maintenant !) et les conversation légères peuvent se cacher des personnes peu intentionnées, malveillantes, profitant de la crédulité de jeunes gens ou de personnes faibles pour utiliser des photos / vidéos pour leur usage personnel voire les partager avec d’autres individus du genre. « Parfois, les bons moments méritent d’être « juste » partagés dans la vraie vie ! » conclut le communiqué de la Gendarmerie Nationale… A veiller !

 

Source : BeGeek.fr