Word Flow de Windows Phone : le clavier virtuel arriverait bientôt sur iOS (pour les « One-D » addict) !

Anti-dactylographes ou militants de l’unique en toute circonstance et sous toutes ses formes, réjouissez-vous puisque l’application mobile de Microsoft, Word Flow, serait bientôt compatible sous iOS, avec quelques options en plus pour le clavier virtuel !

 

Word Flow windows phone_iOS

 

En effet, selon The Verge, le clavier virtuel de Microsoft – sorti en 2014 lors du déploiement de Windows Phone 8.1 – serait en passe d’être adapté pour l’OS mobile de la petite pomme verte ; Et, pour l’occasion, quelques petites nouveautés seraient intégrées comme la possibilité d’avoir le clavier virtuel à gauche ou à droite de l’écran, en arc, pour faciliter la saisie intensive à un doigt, en épousant l’inclinaison naturelle du pouce. Le changement se fait, concrètement, très simplement, comme le prouverait les images issues du webzine technologique Américain, via un basculement matérialisé par les flèches arqués « gauche » et « droite ». Le reste est similaire aux fonctions classiques d’un clavier, avec des suggestions de mots ou encore la possibilités d’ajouter des émojis. Une fonction « swype » (de la marque dédiée) serait aussi de la partie, permettant à l’utilisateur de saisir un mot juste en glissant sur les lettres de ce dernier.

En théorie, l’application devrait arriver sous iOS « dans les mois prochains » mais, également, sous Android, « plus tard dans l’année », en attendant que les bêta-testeurs du programme Windows Insider de Microsoft puissent éprouver l’application.

 

Faille_police fonts

Alors qu’une mini-révolution s’opère dans les claviers virtuels via cette nouvelle ergonomie au niveau de l’interface certains veulent aller beaucoup plus loin, en repensant totalement la source-même, à savoir le clavier physique. C’est le cas du Ministère de la Culture Français qui, le 15 Janvier dernier, a communiqué sur la nécessité d’avoir un clavier afin de retranscrire correctement la langue francophone. Pointées du doigt, principalement, les différentes ligatures (œ, æ) ou encore les majuscules avec accents sans oublier les fameuses guillemets (chevrons) qui sont parfois de simples « doubles-apostrophes » en l’air, visuellement, même si certaines interface ou certains logiciels permettent d’avoir des guillemets de côté. Quant aux ligatures et autres accents, tout les navigateurs qui se respectent possèdent, à l’heure actuelle, des correcteurs orthographiques, permettant ainsi de transformer un « oe » en « œ » ou encore d’avoir plusieurs lexiques / dialectes, permettant de corriger la saisie après-coup… Reste que l’AFNOR, depuis le 27 Novembre 2015, a officialisé un projet partenaire de ce futur remaniement du clavier Français, avec un premier jet présenté d’ici l’été 2016 prochain : « ce projet est ouvert à toutes celles et ceux qui souhaitent s’impliquer dans la rédaction du document. Les associations de défense et de promotion de langues, les commanditaires de matériels, les fabricants et les éditeurs de logiciels sont attendus pour constituer un tour de table représentatif« , est-il ainsi mentionné, en fin de communiqué, sur le site de l’association des normes Françaises… A suivre !

 

Source : TheVerge.com