« Merci de désactiver votre bloqueur de publicités » : comment visualiser quand même le contenu d’un site Web ?

En préambule, cette astuce a pour unique but de permettre un meilleur confort de navigation Web aux utilisateurs désireux d’un tel souhait et ne veut aucunement nuire de près ou de loin à la fonction première d’intégration publicitaire sur un site Web donné, à savoir la rémunération de ce dernier, relative – entre-autres choses – aux frais liés à un ou plusieurs serveurs qui permettent à tout site de pérenniser. Ici, l’astuce se centre sur ces sites Web qui obligent, sans aucun choix possible pour l’internaute, à accepter la désactivation d’un outil « anti-pub » sur leur navigation, au risque de ne pouvoir visualiser le contenu ou bien de sites Internet où la publicités prédomine au contenu du site Web lui-même, ni plus, ni moins. ;-) !

Dans de nombreux domaines ou situations, force est de constater que le problème réside parfois dans le choix… Un « paramètre » que certains sites Web, pour des raisons financières, ont décidés d’éliminer de l’équation purement et simplement, notamment dans le domaine de la publicité sur Internet avec des sites aux allures de sapin de Noël (les épileptiques apprécieront…) voire mieux, avec certains sites Web imposant ce type de contenu au risque de plus pouvoir lire le contenu « premier » du site donné… Bref, pour l’une et / ou pour l’autre raison, voici une petite astuce sûrement déjà connu pas la majorité mais qui pourra, peut-être, en dépanner plus d’un non avertie sur le sujet, contre ce nouveau fléau dont certains sites Web abusent à foison au détriment, parfois, du confort de l’internaute : la publicité.

 

publicités_bloquer

 

En effet, si vous utilisez, par exemple, Adblock Plus, certains sites Internet vous recommandent vivement de désactiver l’extension incriminée afin de surfer sur le site et de faire disparaître cette énorme pancarte qui vous cache tout le site ! Bien évidemment, une première solution pourrait s’imposer face à ce « choix » forcé : ne plus surfer sur le site en question. Mais si cette solution ne vous convient guère, vous pouvez contourner la chose avec un outil « anti-anti-pub » :

 

XxX Première option, avec NoScript XxX

Pour les plus pragmatiques et sans effort aucun, NoScript s’installe et s’utilise de suite, sans vraiment bidouiller derrière. Comme son nom l’indique il va forcer, par défaut, l’inactivation des scripts sur toutes pages Web données. Du coup, certes, fini les petits effets « jolies jolies » mais cela restera plaisant pour vous puisque vous pourrez visualiser le contenu du site sans cette énorme fenêtre qui vous coupe toute la vue et vous impose obligatoirement de désactiver Adblock Plus.

Pour le télécharger, !cliquez-moi! (Firefox).

Si vous surfez via un autre navigateur, des équivalents à NoScript existent :

  • Pour Chrome, >ici<,
  • Pour Opéra, >ici< et ><,
  • Pour Safari, >ici<.

 

NoScript Firefox_Options

Ici, l’astuce se base sous la version de Firefox (n’hésitez pas à commenter sur le sujet si vous avez essayez des équivalents sur d’autres navigateurs ;-) !). Une fois l’extension installée et Firefox redémarré, vous pouvez « interdire » ou non un site Web d’exécuter le Javascript globalement. Si l’on est curieux et que l’on veut, quand même (oui, toujours cette histoire de « jôlie-jôlie » !), avoir une esthétique visuelle comme avant, il faut aller dans les options de NoScript, soit depuis le bouton directement installé sur le haut du navigateur ou bien, « Menu », « Outils », « Modules complémentaires » puis, dans « Extensions », à droite de « NoScript », cliquez sur « Options » et sélectionnez l’onglet « objets embarqués » et là, décochez « interdire @font-face » : en décochant cette option, on permet aux polices (fonts) personnalisées du site Web en question d’apparaitre à nouveau.

NoScript_Font face

Comme on peut aisément le voir, il y a une foule d’options concernant cet onglet qui paramètre, grosso modo, ce qui est bloqué par défaut : à vous de voir, de composer votre « salade » de manière à ce que vous voulez garder ou non sur l’écran le temps de surfer sur le site qui, maintenant, vous permet, via NoScript, de continuer à lire le contenu et ce, avec AdBlock actif.

De plus, toujours dans les options de NoScript, l’onglet « liste blanche » vous permet d’introduire des url de sites Web pour lesquelles vous autoriserez le JavaScript par défaut ; Des sites de confiance, donc ;-) !

Toutefois, désactivation oblige, on l’aura bien compris, cette astuce permet un dépannage en mode « root », c’est-à-dire, que certaines informations (comme un champ de recherche qui affiche les résultats en dessous au fur et à mesure de la saisie du texte) ou technologies du site développées ne fonctionneront pas. Là aussi, pour des consultations avec des requêtes précises (pour une ville donnée, par exemple), il faut ruser : si ce n’est déjà le cas, avant désactivation du script (du coup on verra la publicité…), enregistrez en favoris la requête ou le contenu personnalisé en question puis activez NoScript en interdisant, donc, le JavaScript ou le Java sur le site Web et là vous aurez votre contenu accessible sans pub et / ou sans fenêtre occultante empêchant la lecture du contenu du fait d’AdBlock Plus.

 

XxX Seconde option : les scripts (Attention : pour personnes avertis  ou sur conseils avec l’un de nos dépanneurs, sur SOSordi.net !) XxX

 

anti adblock killer

Si vous souhaitez tout contrôler et que vous avez les connaissances nécessaires, bien que la première requiert également des connaissances mais moindres que cette solution-ci, les scripts suivants seront votre solution de secours.

En effet, Github.com propose tout un éventail en source de script pour contrer les sites allergiques à AdBlock Plus.

Pour la suite, tout se passe, donc, par >ici<, sur Github qui explique comment installer un gestionnaire de scripts et les scripts qui vont avec… A vous de composer sur ces sources pour adapter, selon vos souhaits, le(s) script(s) que vous aurez installez.

 

publicités_revenus

Il existe bien évidemment un tas d’autres alternatives non expliquées au sein de cette astuce (n’hésitez pas à partager vos connaissances / opinions sur le sujet ;-) !) mais reste, outre le fait d’ignorer le site incriminé empêchant l’activation d’un bloqueur de publicités, encore une autre solution plus simple et ne nécessitant aucune installation : appuyer, si le site le gère, sur la touche « Echap » de son clavier peut de temps après le chargement d’une page… Certes, cela reste fastidieux mais efficace !

En aparté et pour se faire l’avocat du diable, AdBlock Plus reste pratique mais s’est éthiquement dégradé depuis quelques années : en effet, depuis, au moins 2011, le logiciel anti-publicité inclue une « liste blanche » active par défaut (il suffit, donc, de la décocher dans les options de l’extension) dont Google ou encore Amazon font partie moyennant une forte contrepartie financière (dixit >news<).

Reste, pour conclure que si la publicité permet indéniablement à un site de vivre voire de survivre selon les moyens dont il dispose il ne faut pas négliger la source par laquelle elle fonctionne : l’internaute qui, à voir plus de publicités que de contenu ou, pire, de se voir la main forcée en désactivant son bloqueur au risque de ne pas pouvoir visualiser le contenu du site Web, ira, tout simplement, voir ailleurs… A méditer !